rencontre

  • votre voiture va aimer Luxury Carwash !

    65076215_2417769321881633_5301778157840367616_n.jpgBenoît et Thomas sont amis depuis toujours. En juillet, ils ouvrent leur luxury carwash sur le site de Doosan.

    "Le concept, explique Benoît Deligne, c'est un lavage à la main de grande qualité pour professionnels et particuliers". "On ne va négliger aucun détail !" surenchérit Thomas Sabia.

    Ca fait quelques années que les deux amis cherchaient à ouvrir un commerce ensemble. "On voulait faire quelque chose de différent, explique Thomas. Dans la région on sera un des seuls carwashs à proposer un service très personnalisé avec une salle d'attente, du café... On envisage aussi un service de dépose-minute: le véhicule est déposé le matin et fin prêt dans l'après-midi... et parqué dans un boxe s'il vous plaît !". "On va bichonner vos véhicules !" conclut Benoît, tout sourire.

    Les deux compères peaufinent actuellement leur travaux et on s'est déjà promis qu'ils feront l'honneur à votre blogueur de lui faire tester le carwash dès son ouverture ;)

    64555673_2257619904306821_4472156695782490112_n (1).jpg

  • les bijoux "écureuil": on porte Frameries avec fierté !

    IMG_20190614_105935-01 (1).jpg"En période du Doudou, on se prive pas d'être créatif autour du dragon montois et des autres personnages clefs qui gravitent dans et autour de la Ducasse de Mons, constate Muriel Martin, alias la pétillante créatrice de bijoux Mam'Zelle Froufrou, avant de conclure : et pourquoi ne pas faire pareil à Frameries !?".

    Suite à ce constat, la créatrice s'en est donnée à coeur joie en créant et en fabriquant des colliers, des boucles d'oreilles, et des porte-clefs "écureuil". Ceux-ci seront mis en vente à l'occasion de la braderie de ce samedi 22 juin - Mam-Zelle Froufrou vous y recevra sur son stand.

    Par la suite, vous pourrez vous procurer les bijoux framerisois en exclusivité mondiale chez G Boutique.

    On est fier: on met en évidence notre attachement à Frameries !

    Pour rejoindre la page facebook de Mam'Zelle Froufrou et découvrir ses créations, on clique ici ;)

    pixlr_20190617120733972-01.jpg

  • ils nettoient les tombes et ravivent le souvenir

    53886137_2128664997212082_5475106132915650560_n.jpgIl tombe quelques gouttes sur le cimetière de La Bouverie. A l'arrière-plan, la silhouette du terril du Grand-Trait a pris l'allure d'un gris mastodonte se déplaçant avec précaution sur le sommet des tombes. Deux jeunes hommes arrivent, tout sourire. Il s'agit de Timothée Delaunoy et de Cyril Valentini (22 ans). 

    Il y a un an et demi, les deux amis ont cofondé l'entreprise "Seconde Vie" établie à Eugies. Leur boulot, dans les cimetières, c'est la rénovation, l'entretien et le fleurissement des sépultures. "Au départ, la demande venait de nos familles. Puis étant donné que nous sommes tous les deux étudiants en marketing (à Condorcet), la possibilité d'en faire une entreprise nous est rapidement venue".

    Les services qu'ils proposent : l'entretien, la rénovation (qui peut englober des services divers allant de la maçonnerie à la soudure, du lettrage, de la remise en peinture - jusqu'à la réparation d'une tombe affaissée), aussi que le fleurissement. "Au final, il s'agit de répondre à des demandes variées et personnalisées, explique Timothée.

    Outre de s'être lancé dans une aventure professionnelle originale qu'ils espèrent développer et pérenniser, les deux étudiants se satisfont surtout du contact humain avec leurs clients.

    Les contacter: 0494 19 63 54

    Leur page Facebook (cliquez).

    54143003_551001915383779_8344778580298825728_n.jpg54256783_446150146129972_3909494913191903232_n.jpg

     

  • Sars: cueillette à la grenouille !

    B0.jpgComme chaque année, les bénévoles, épaulés par NATAGORA, ont bâché le bords du long (et dangereux) virage qui permet à la route de contourner l'antique Donjon de Sars (12ème). Objectif: sécuriser la traversée nocturne des batraciens !

    // sous l'article: un document audio à écouter

    C'est la nuit, à Sars. Les volets sont clos. La froidure portée par une bise intense s'est installée. Calme plat. En face du donjon: une demi douzaine de silhouettes en gilets réfléchissants vont et viennent. Parfois, l'une d'entre elles se baisse et laisse échapper un cri qui déchire la nuit: une grenouille !

    C'est qu'elles sont coquines, les guernouillettes ! A la fin de l'hibernation passée bien au chaud sous la couverture d'humus tiède d'un bosquet, nos batraciens se sentent subitement pris d'une soudaine montée de sève. Et quoi de mieux qu'un petit acte reproducteur avant de se rafraîchir en exécutant quelques brasses dans les douves du Donjon ?...

    Le seul défaut dans ce plan antédiluvien: la route, large, que matraque les larges pneus des automobiles. ...Et c'est là que nos bénévoles interviennent !

    B3.jpgLorsqu'une grenouille dévoile tout soudain le bout d'une patte du couvert des feuilles mortes, un bénévole la glisse gentiment dans un seau. Puis, tandis que Séverine Deprez, armée d'une lampe de poche, fait le sémaphore en amont et que Jacques Bery, son mari, joue à la corrida avec une camionnette arrivant un peu trop rapidement en sens inverse, les enfants traversent prudemment la route et rejette le batracien aux abords de l'eau.

    "Pas plus tard que ce matin, témoigne Jacques, une voiture a loupé le virage et s'est retrouvée dans une haie". Autrement dit: même si l'opération se déroule dans la joie et la bonne humeur, chacun reste en permanence attentif à la circulation. Au passage, citons les prénoms de quelques bénévoles: Julien, Théo, Cloé, Lisa, Catherine, Marie-Elodie...

    Le week-end dernier, ce sont 8 grenouilles, 12 crapauds et 1 triton qui ont ainsi eu la vie épargnée grâce aux bénévoles. Peu, croyez-vous ? Il y a bien entendu des soirs où ce chiffre est décuplé (en fonction de la température et de l'humidité). Mais pour ces bénévoles, chaque batracien à droit à la vie.

    Puis, nos amis de déplier une petite table et de servir thé et chocolat chaud à volonté. Un peu de confort, un dimanche à 22h, ça ne fait pas de tort !

    Libre à vous d'apporter votre aide ou de tout simplement venir observer le travail des bénévoles. Ils sortent quasiment chaque soir des semaines à venir dans le virage du Donjon de Sars. Prévoyez gilets réfléchissants et lampes de poche !

    // Ne ratez pas le document audio, sous les photos !

    B1.jpgB2.jpgB4.jpg

     

  • un potager communautaire au Chemin Vert (audio)

    52446235_374705829776613_6610215768195858432_n.jpgSi l'on en croit Greg Evrard, le citoyen qui porte le projet: le potager communautaire sortira de terre dans les semaines qui viennent !

    Donnez-moi un coin de terre bien grasse, une bêche, quelques oignons à repiquer: quel plaisir de faire pousser ses propres légumes, de retrouver les gestes tant de fois répétés par nos grands-parents, et puis de manger de bons et beaux légumes, de ceux qui n'ont jamais vu la barquette plastique que dans leurs pires cauchemars...

    Ci-dessous, vous écouterez une séquence audio de 3 minutes et 35 secondes, dans laquelle Greg Evrard, citoyen de Frameries et riverain du Chemin Vert, vous raconte son projet de potager communautaire. Et si ça ne fonctionne pas, cliquez ici.

    Et si vous souhaitez entrer en contact avec Greg, envoyez un message à votre blogueur :)

    52647418_407451573348801_2806681898674290688_n.jpg

  • Frameries: Elodie et Jessica vendent en ligne

    Pokémon, Yu-Gi-Oh, goodies japonais, Funko POP... vous connaissez ?

    Capture d’écran 2019-02-18 à 14.07.58.pngNée à Frameries, Jessica Leroy (35 ans) a effectué ses trois années de maternelle à la rue Léopold à La Bouverie avant de passer trois années de primaire à l'école Sainte-Marie - toujours à La Bouverie. Elle habite actuellement Frameries. Quant à Elodie Cuvelier (27 ans), elle est framerisoise depuis 2011, lorsqu'elle a rencontré sa compagne Jessica.
     
    "Notre projet était commun, expliquent-elles. Il vient d'une passion partagée pour les manga en général mais surtout par rapport aux cartes à jouer et à collectionner". "Elodie baigne dedans depuis son enfance, s'amuse Jessica. Et elle m'a transmis sa passion"Voilà en quelques mots l'acte de naissance de leur boutique en ligne, qui marie passion, travail et le plaisir d'être à deux.
     
    La e-boutique est spécialisée dans la vente de cartes à jouer et à collectionner mais aussi de produits dérivés, des goodies japonais, des Funko POP et autres figurines.

    Pour y jeter un oeil et vous faire une idée:  https://www.jelowstore.com
     
  • Sars : "Aux Saveurs du Coury"... c'est nouveau, c'est beau, c'est BIO !

    IMG_20180609_113807d.jpgIl y a un an encore, c'était une étable.

    "Propriétaire de la ferme, quand il a eu vent de mon projet, mon beau-père n'a pas voulu tergiverser, s'exclame Marie-Elodie Bériot. Il voulait qu'on concrétise notre magasin dans les règles de l'art". Les vaches déménagées, les boxes démontés, le fumier enlevé, le karcher passé, les voûtes nettoyées et quelques décos plus tard: "Aux Saveurs du Coury" était né !

    Mère d'un petit garçon, Marie-Elodie, trente ans, n'a pas pu résister à l' "appel de la ferme". "J'ai travaillé dans une banque, explique-t-elle, mais c'était plus fort que moi".

    En avril dernier, après les travaux, l'espace de vente s'ouvrait, logé au coeur de la vielle ferme du Coury (nommée ainsi en référence au ruisseau qui s'écoule derrière) à Sars-la-Bruyère.

    "Aux Saveurs du Coury", on trouve des fruits et légumes BIO, des cosmétiques BIO, du vrac, des produits artisanaux et locaux (produits laitiers...). "J’essaie de trouver de bons petits producteurs".

    > page Facebook > rue du Coury 1 à Blaregnies (adresse GPS) > 0471/36.58.01 > MAIL

    34862725_10217158296210069_996338924118867968_n.png

     

  • Djavid au top !

    hd1.jpgIl est en pleine forme, il sourit tout le temps, il grimpe sur votre toit en deux temps trois mouvements : c'est Djavid Hamidi !

    Les allers et retours de la camionnette blanche ont peut-être attiré votre attention. Il faut dire qu'HD Construct, à l'image de son slogan, est partout, et au top ! Né à Mons et citoyen framerisois, à 28 ans, Djavid emploie déjà 11 personnes. "J'ai ouvert ma carrière en tant qu'indépendant en 2010, explique-t-il. On réalise la maçonnerie, les toitures, le parachèvement (pose de Velux, combles...), l'isolation...Une de nos forces, outre la qualité irréprochable du travail, est de s'adapter au budget de nos clients".

    Installé sur la route de Bavay depuis deux ans, Djavid a déjà de nombreux projets en tête : "J'ai dans l'idée de construire notre propre atelier, dans le zoning de Frameries, et dans la foulée de faire l'acquisition d'un nouveau camion grande grue en 2019 !".

    L'interview est terminée et "patron sur le chantier" oblige, voilà Djavid qui s'éloigne à grandes enjambées vers le chantier en cours... « HD partout, HD pour vous, HD au top ! »

    > HD Construct, 0496/07.34.34, info@hdconstruct.be

    Chaque semaine, votre blog framerisois vous présente un commerçant/artisan/entrepreneur. Envie d'en faire partie ? Contactez-nous ! ;)

    hd.jpg

  • Vansthertem : agents immobiliers et framerisois

    Ouverte en septembre au rond-point des 4 pavés de Frameries, l'agence immobilière Vansthertem, lumineuse, semble la passerelle d'un navire.

    VANSTERTHEM23.jpgChez les Vansthertem, l'immobilier est une histoire qui dure depuis longtemps. "La société a été créé en 1990 par mes parents, explique Laurent, une tasse de café à la main. Au départ c'était plutôt un bureau d'expertise. Vingt-sept ans plus tard, après être passée par Cuesmes et Jemappes, elle est toujours active. J'y suis entré en 2005, à la fin de mes études".

    L'installation à Frameries est véritablement l'aboutissement la carrière des parents de Laurent : Claire Overtus et André Vansthertem - et même carrément un retour aux sources pour eux qui habitent la rue Haute à Eugies. "On se sent vraiment chez nous à Frameries, explique André. Il y a ici une belle dynamique, qu'elle soit immobilière ou commerciale". "Personnellement, j'ai même été gilles paysan ! s'amuse Laurent". 

    Les activités de l'agence l'amène à gérer des biens à Dour, Frameries, La Louvière, Mons... Laurent, Claire, André et leur équipe s'occupent de vente, de location, de syndic, de gestion locative...

    Et André et Laurent, planté au milieu de l'agence en effervescence, de conclure en s'exclamant: "on est chez nous !".

    Likez leur page Facebook en cliquant ici. Infos au 065/33.91.27