commerce

  • Pizz'Attitude: ils ouvriront le 24 au soir !

    aa.jpgDepuis bientôt 3 ans, Pizz'Attitude (rue des alliés) c'est une pizzéria à emporter ou en livraison qui tire son épingle du jeu par la qualité de ses pizzas. Pour les fêtes, la pizzéria annonce qu'elle gardera ses portes ouvertes et vous livrera ses délicieuses pizzas le 24 décembre au soir...

    "On a pensé aux gens sans famille, à ceux qui sont seuls", explique Laly. Derrière elle, Julian, fauit voltiger les boules de pâte. "C'était aussi l'occasion de sortir de l'ordinaire et de proposer des "pizzas de fêtes", ajoute-t-elle, tout sourire.

    Au menu, en plus de leur carte habituelle, Julein et Laly vous propose d'ores et déjà : la pizza festive (au canard - 15€) et la pizza prestigieuse (à la truffe - 20€) sans oublier le cava cordon negro Freixenet !

    Et le 24 décembre au soir, pour deux pizzas de fête achetées, une bouteille de cava offert !

    Contactez Pizz'Attitude au 065/35.14.16.

    dq.jpg

  • votre blogueur a testé les friscos "maisons" de chez Godefroid

    IMG_20190724_153118-01-01.jpgJ'ai longtemps hésité à écrire cet article (au moins 3 minutes). Vous comprenez: c'est que je voulais les garder pour moi, les délicieux friscos de chez Godefroid !

    On ne présente plus la boulangerie Godefroid. D'ailleurs, à Frameries, on ne dit pas: "je vais chercher du pain". On dit: "je vais chez Godefroid". Mais ça n'est pas pour acheter un pain gris, une baguette, ou encore une pâtisserie que je m'y suis engouffré ce mercredi après-midi. Accompagné de mon petit garçon Lino et d'une bonne dose de gourmandise, j'étais bien décidé à tester les friscos "maisons". 

    Bien alignés dans leur vitrine, difficile de les rater. Je passe commande. La machine aspire mon billet et crache un peu de monnaie. Me revoilà dans la rue (parfaitement étouffante de chaleur), à grignoter la croûte de chocolat blanc, le coeur de vanille, et les éclats de framboise glacés. Je regarde Lino (sa petite langue rose farfouille dans la crème vanille). Lino me regarde. Père et fils on est immédiatement d'accord sur l'essentiel. Verdict: terrible ! 

    On est bien loin des glaces industrielles: on sent que ces friscos "maisons" connaissent le goût du lait. C'est absolument frais, doux, onctueux. La couche de chocolat est démente, craquante. 

    Lino et moi, nous repartons main dans la main dans la chaleur qui règne en maître dans Frameries. Elle règne en maître, vraiment ? Non: le village gaulois de la boulangerie Godefroid résiste en vous proposant ces succulents friscos à essayer de toute urgence !

    Pour ceux qui reviendraient d'un très long voyage sur Saturne, la boulangerie Godefroid se trouve au 50, rue de France, à Frameries.

    IMG_20190724_152623-01-01.jpg

  • braderie: il faut persévérer ! (photos)

    IMG_20190622_163228-01.jpgForce était de constater que la braderie de Frameries était en perte de vitesse depuis quelques années. Loin de se borner à ce constat, le Groupement des Commerçants a tenté, cette année encore (on se souvient de la malheureuse tentative de 2016) de trouver une nouvelle manière de drainer du public à Frameries. Et au final, le défi est plutôt réussi.

    Samedi, la partie s'annonçait bien. La page des commerçants avait annoncé la couleur (on oubliera peut-être la planche à découper le saucisson) et le soleil était de la partie. Et concrètement, bien que ce ne fut pas la foule des grands jours et qu'il manquât de-ci de-là quelques échoppes et que certains commerçants ont fermé plus tôt qu'annoncé, on peut dire que l'événement fut une réussite qui a donné le sourire aux commerçants, aux promeneurs et gagné déjà - ça n'est pas négligeable - un fort capital sympathie auprès des framerisois.

    IMG_20190622_165913_1.jpgQuelques petits clins d'yeux au passage : le bar à Leffe des Maudits qui n'a pas désempli. L'exposition de voitures de collection proposée par Fabian D'Avvocato (ProPhoto) qui a ravi petits et grands. Léandros Pitropakis qui proposaient, devant la sandwicherie La Tentation, des smoothies-minute et des salades de fruits. Le nouveau salon de coiffure, sur la place (Pourcoiff'Hair) qui proposait des coupes publiques (voir photo). Le stand de Mam'zelle Froufrou et ses bijoux framerisois. Et l'espace de jeux anciens, devant la banque ING, qui a drainé un grand nombre de curieux.

    Gageons que la formule, si elle se stabilise dans les années à venir et s'étoffe de quelques événements originaux (on pense à la visite de Patrick Sébastien à Boussu...), a sûrement de l'avenir devant elle.

    IMG_20190622_183337-01.jpgIMG_20190622_162919-01.jpgIMG_20190622_164431-01.jpgIMG_20190622_211006_1-01.jpgIMG_20190622_191422_1-01.jpgIMG_20190622_191050-01.jpg