Noirbonhomme - Page 2

  • l'Odyssée du Noirbonhomme (16): "rentrer chez soi"

    Le Noirbonhomme se tient au bord du sentier. C'est un sentier qui le ramène chez lui. A quelques pas, de l'eau s'écoule au fond d'une tranchée: c'est un ruisseau. Le sentier zigzague. Il va d'abord à la réserve de chasse (son pavillon brûlé, son étang), il longe le terril (le terril est une propriété privée: c'est triste), puis il rejoint le cimetière (le cimetière est un endroit calme - le Noirbonhomme aime ça, les endroits calmes). Le Noirbonhomme se tient au bord du sentier. Ses yeux de charbon fixent l'Est. Il pourrait rentrer chez lui. Retrouver son bon vieux terrier. Etançonner. Et rester là pour l'éternité. Le Noirbonhomme a des doutes. A-t-il eu raison de se lancer sur les routes, à l'aventure ? Y'a-t-il vraiment un autre terrier qui l'attend ailleurs ? Et puis c'est quoi l'éternité ? Le Noirbonhomme se tient au bord du sentier. Le soleil sort de la chrysalide blanchâtre: c'est un matin de brume. Le vent fait bruisser l'herbe. Le Noirbonhomme se tient raide. Dans la lumière crépusculaire, on dirait une statuette. Une borne. Un cierge.

    Mais, en vérité, où est donc le Noirbonhomme ? > LA SOLUTION.

    Chaque vendredi (enfin presque !), votre blog vous propose une photo du Noirbonhomme, prise quelque part dans l'entité de Frameries (pour plus d'explications lire ici). Le but du jeu: à vous de dire où a été prise la photo...

    Imprimer Catégories : Noirbonhomme
  • le Noirbonhomme (15) se trouvait...

    Vendredi dernier, le Noirbonhomme s'était endormi sur les rouleaux d'une des machines de l'atelier de lithographie de Bruno Robbe. Fondé par son grand-père Arthur Robbe en 1950, à la rue de la liberté, des artistes internationaux y impriment leurs oeuvres en employant les imposantes machines et le savoir-faire de Bruno. Cliquez ici pour en savoir plus.

    Rendez-vous ce samedi pour découvrir la prochaine étape de l'Odyssée du Noirbonhomme !

    Pour retrouver les autres étapes de l'Odyssée, cliquez ici.

    Imprimer Catégories : Noirbonhomme
  • l'Odyssée du Noirbonhomme (15): "le pays des pierres qui brillent"

    Le feu au gaz darde des éclairs furibonds. Le Noirbonhomme s'est réfugié dans un recoin obscur - la flamme brille sur ses petits yeux de charbon. Accroupies, de vieilles machines de fonte ronflent bruyamment. A pleine charge, elles écrivent et réécrivent inlassablement sous la dictée. Elles enregistrent, passent le message. Elle entrouvrent les portes du temps et, pressant de tout leur poid, y poussent brutalement leur fruit de papier. De temps en temps, un homme passe affectueusement la main sur l'encolure des machines. Elles renâclent, ouvrent une large gueule, dardent une langue de pierre. Sous la caresse, les cylindres étincellent de plaisir. Puis, pesamment, sans un mot, les machines reprennent leur inlassable mastication.

    Mais, en vérité, où est donc le Noirbonhomme ? > LA SOLUTION

    Chaque vendredi (enfin presque !), votre blog vous propose une photo du Noirbonhomme, prise quelque part dans l'entité de Frameries (pour plus d'explications lire ici). Le but du jeu: à vous de dire où a été prise la photo...

  • le Noirbonhomme (14) se trouvait...

     Vendredi dernier, le Noirbonhomme explorait le grenier de l'ancien studio de Norbert Ghisoland, là où, jusqu'en mars 2015, étaient entreposées les 45.000 plaques en verre de la collection. Cliquez ici pour en savoir plus.

    Marc Harnould, Jean-François Godart, et Claudie Osiris ont trouvé la solution: bravo à eux ! :)

    Rendez-vous vendredi pour découvrir la prochaine étape de l'Odyssée du Noirbonhomme !

    Pour retrouver les autres étapes de l'Odyssée, cliquez ici.

  • l'Odyssée du Noirbonhomme (14): ”des voix dans la poussière"

    Ils sont partis. Un déménagement. Un déménagement à taille de ville. Ils sont tous partis. Il n'en reste qu'un peu de poussière. Une absence. Un tourbillon de plumes. Le Noirbonhomme parvient encore à entendre leur voix. Il les a tous connu. Tous vu. Tous entendu. Certains sont même venus le voir au sentier: une poule noire sous le bras et tout le bataclan. Le Noirbonhomme avait bien ri, jadis (s'ils avaient su !). Il se souvient aussi de cette bande d'enfants, du couple enlacé. Ils sont tous partis. Il n'en reste qu'un peu de poussière. Une absence. Un tourbillon de plumes.

    Mais, en vérité, où est donc le Noirbonhomme ? > SOLUTION

    Chaque vendredi (enfin presque !), votre blog vous propose une photo du Noirbonhomme, prise quelque part dans l'entité de Frameries (pour plus d'explications lire ici). Le but du jeu: à vous de dire où a été prise la photo...

    Imprimer Catégories : Noirbonhomme
  • le Noirbonhomme (13) se trouvait...

    Le Noirbonhomme se trouvait sur un tapis répartiteur à pommes de terre, dans la ferme de Joseph Vanhaecke à Sars-la-Bruyère.

    L'exploitation dispose de 140 vaches à lait. Sur la photo ci-dessus, notre Noirbonhomme se retrouve nez à mufle avec un jeune veau: mémorable rencontre ! 

    Sur Facebook, Claudie Osiris et Jac Lyn tournaient autour de la solution... :)

    Rendez-vous vendredi pour découvrir la prochaine étape de l'Odyssée du Noirbonhomme !

    Pour retrouver les autres étapes de l'Odyssée, cliquez ici.

  • l'Odyssée du Noirbonhomme (13): ”le bruit de l'eau"

    Les machines rassurent le Noirbonhomme. Leur mécanique est prévisible. Quand Joseph fait son apparition (il porte de grandes bottes qui remuent la boue et la paille), le Noirbonhomme se faufile dans un recoin et, tapi dans l'obscurité, tend l'oreille. La toiture est haut perchée. On entend des milliers de gouttes d'eau qui percutent. On entend l'eau dévaler les rigoles, puis chuter dans les gouttières. Le Noirbonhomme pense à son terrier, à Noirchain. Le ruisseau du grand-père, parfois en crue, clapotait. Quelle est loin, la paix du terrier. Le ruisseau est devenu un mirage. Les bottes, à nouveaux, dispersent la boue et la paille et le Noirbonhomme, paisible, retourne à ses rêveries. 

    Mais, en vérité, où est donc le Noirbonhomme ? > SOLUTION

    Chaque vendredi (enfin presque !), votre blog vous propose une photo du Noirbonhomme, prise quelque part dans l'entité de Frameries (pour plus d'explications lire ici). Le but du jeu: à vous de dire où a été prise la photo...

    Imprimer Catégories : Noirbonhomme
  • le Noirbonhomme (12) se trouvait...

    Le Noirbonhomme se trouvait dans le bosquet situé au Nord du zoning de Frameries, dans une langue de terre sauvage coincée entre l'écoparc et la ligne de chemin de fer. Il y a là des dizaines de gros tubes en béton mystérieusement dispersés... reliques d'une entreprise d'autrefois ?

    Rendez-vous vendredi pour découvrir la prochaine étape de l'Odyssée du Noirbonhomme !

    Pour retrouver les autres étapes de l'Odyssée, cliquez ici.

    Imprimer Catégories : Noirbonhomme
  • l'Odyssée du Noirbonhomme (12): ”la cité perdue”

    Les branches s'écartent. Les tours d'une cité perdue apparaissent. Brisés, les tubes de bétons jonchent le sol - on dirait qu'un enfant a oublié de ranger ses jouets. Le Noirbonhomme est attiré par les lieux à l'abandon. L'humidité l'aimante. L'obscurité et le silence le fascinent. Le Noirbonhomme se sent bien. Il va attendre la nuit. Ecouter. Observer. Peut-être est-ce le bon endroit pour s'installer ?

    Mais, en vérité, où est donc le Noirbonhomme ? > SOLUTION

    Chaque vendredi (enfin presque !), votre blog vous propose une photo du Noirbonhomme, prise quelque part dans l'entité de Frameries (pour plus d'explications lire ici). Le but du jeu: à vous de dire où a été prise la photo...

    Imprimer Catégories : Noirbonhomme