- Page 3

  • initiation à la photographie avec le FreeBird studio !

    Le studio photo FreeBird vous propose un atelier d'initiation à la photographie à partir du 15 avril.

    Prise en main et découverte de l’appareil photo et de ses accessoires, les règles de bases de la photographie numérique et leurs mises en application pour la réalisation d’images de qualité.

    Public : pour tous ceux qui débutent dans la photo, qui souhaitent maîtriser les bases de la photographie numérique et sortir du mode automatique. Aucune connaissance préalable de la photo, seulement la volonté de se perfectionner. Matériel nécessaire : un appareil photo reflex ou un appareil hybride (et son mode d’emploi).

    En cadeau : l’impression de l’une de vos images en 15/20 !

    Infos complètes en cliquant ici.

    Vous pouvez aussi joindre le studio en composant le 065/67.15.71.

  • appel à la générosité

    toboggan-ks-310262_00.jpegL'école Saint-Joseph de Frameries lance un appel à la générosité.

    "Chers parents, nous sommes à la recherche de jeux/mobilier de jardin divers afin d'égayer la cour des primaires et la cour des maternelles. Nous recherchons des ballons, des cordes à sauter, des jeux de raquettes, du mobilier de jardin pour enfants, des tricycles, des échasses pour enfants... tout ce que vous voudrez bien nous donner sera le bienvenu, que ce soit neuf ou de seconde main. Vous pouvez apporter ce que vous aurez à l'école en prenant contact directement avec la direction ou auprès des enseignants". 

    Vous pouvez contacter l'école au 065/67.29.20 ou 0474/10.58.97.

  • samedi: lâcher de cadeaux !

    Ce samedi 25 mars, vos commerçants framerisois lanceront une opération originale: le lâcher de cadeaux !

    A midi trente, rassemblés sur la place de Frameries, les commerçants procèderont au lâcher de 100 ballons aux couleurs de Frameries. Accrochés aux ficelles des ballons (sous forme de bons): des pizzas, balades à cheval, bouteilles de champagnes, bons cadeaux, séances de sophrologie, un panier gourmand, un repas en tête à tête, un studio photo "ciné"... En tout près de 2.500 euros de cadeau ! 

    Alors samedi, gardez le nez en l'air, suivez l'évolution des ballons et... bonne chance ! 

    Rejoignez la page facebook "Les Commerces de Frameries" et l'événement "Lâcher de cadeaux" !

  • café framerisois (10) : café frangipane

    Ce samedi, il tombe des cordes de piano. Frameries est détrempé.

    Il m'arrive souvent de me demander si "Frameries" est féminin ou masculin. C'est important en cas d'accord. Je veux dire: peut-être Frameries est détrempée. J'écris une fois l'un, une fois l'autre. Je varie en fonction du message que je veux faire passer. Comme je suis un homme, je féminise Frameries quand je l'aime très fort. Et je masculinise Frameries quand il m'énerve. Frameries sous la pluie, j'aime ça. C'est séduisant, la pluie: ça habille. C'est comme une robe de soirée brillante et raide qu'on porterait à contrecoeur, mais qui attirerait les regards. Alors, ce samedi, Frameries est définitivement détrempée.

    "Le thé frangipane, moi j'adore !" s'exclame Antonia en posant le plateau sur la table basse. Un peu plus bas, le bébé qu'elle porte dans son ventre s'exclame aussi (il faut tendre l'oreille pour bien entendre sa petite voix) : "Le thé frangipane c'est mon truc". Autant l'écrire tout de suite: le thé frangipane apporte une note de réconfort gourmand qu'aucun café, jamais, ne pourra développer: celle de la frangipane justement. Je veux dire: si le thé frangipane est une vraie merveille, le café frangipane est une expérience qui, comme la pluie, risquerait, à la longue, de rendre malade.

    J'incline la petite boulloire individuelle. L'odeur de la frangipane, entêtante, m'enveloppe aussitôt. Je m'exclame: "Le thé frangipane, c'est bon ça !". Un peu plus bas mon estomac confirme en émettant une petite corde aigüe suivie de trois ponctuations plus graves. Je me cale dans le fauteuil doux et neuf. Tandis que je savoure la première gorgée, mon regard traverse les grandes vitres de Da Maxantoine.

    Ce samedi, il tombe des cordes de piano. Et dans ces cas-là, il n'y a rien de plus réconfortant au monde qu'une boisson chaude bue derrière de grandes vitres. Vous ne pensez pas ?

     

    Robuste, acide, doux, ou amer, le « café framerisois » vous est servi chaque dimanche sur votre blog communal. Accompagné d’une photo en noir et blanc, il raconte le Frameries d’aujourd’hui par petites touches sincères.

    // dégustez les autres cafés framerisois en cliquant ici.