- Page 5

  • jeudi et vendredi: portes ouvertes à l’école communale de Sars-la-Bruyère

    Venez découvrir le cadre sympathique de notre école communale !

    Capture d'écran 2016-05-11 17.47.23.pngJeudi 12 mai de 15h à 17h :

    • « A la découverte des 5 sens » : la classe des maternelles vous accueille.
    • « L’alimentation » : les classes de 1ère et 2ème années primaires vous accueillent.
    • « Les petits écrivains » : les classes de 3ème et 4ème années vous accueillent.

    Vendredi 13 mai de 15h à 17h :

    • « A la découverte des 5 sens » : la classe des maternelles vous accueille.

    L’école se trouve à la rue des écoles, 43 a, à Sars-la-Bruyère.

    Infos au 065/66.74.50.

  • à propos de vos impôts

    Capture d'écran 2016-05-11 17.38.18.pngAfin de garantir la proximité avec les citoyens durant la période de rentrée des déclarations à l'I.P.P., le service Finances organisera des permanences en collaboration avec l'Administration Communale de Frameries au Centre Archimède (rue Archimède à Frameries).

    Les permanences se tiendront les lundis 2, 9, et 23 mai de 9h à 12h et de 13h30 à 16h.

     

    une information issue de frameries.be

  • ils ont fait la Procession (4): Amélie Ratajski

    Votre blog communal vous propose de faire connaissance avec quelques citoyens qui ont contribué à la Procession de cette année: figurants, encadrants... 

    28 ans, sans emploi, Amélie Ratajski (à g. sur la photo en bandeau) a grandi à Frameries. Elle a donc connu durant toute son enfance la Procession ainsi que la Cavalcade. C’est donc tout naturellement qu'elle a répondu présent, il y a 5 ans, à l’appel aux bénévoles dans le FramMag afin de reformer la Garde du millénaire.
    Lors de la première rencontre, elle a fait la connaissance de Bernard Sirault (qui est à l’origine de la relance des gardes) et des autres bénévoles avec qui, au fil du temps, des liens se sont créés.
    3350420910.JPG"Au début, explique-t-elle, j’étais la seule fille du groupe. J’avais donc droit à un petit traitement de faveur lors des essayages, une petite loge rien que pour moi ! Je me rappelle de nos premières répétitions qui se sont faites devant l’église, et aussi sur le parking de la commune une fois l’administration fermée. C’est à ce moment-là que chacun à pris son poste et que je suis devenue la porte-drapeau.
    En 2015, Amélie a émis le souhait de laisser son poste aux plus jeunes. Ce qui explique la place était libre pour Joseph Maissin (lire ici). Quant à Amélie, en tant que membre exécutif au sein du bureau du Syndicat d’Initiative, elle estimé que c’était son rôle d’encadrer. "Je voulais surtout encadrer les porte-drapeaux, confie-t-elle, car il faut l’avouer avec les nouveaux groupes qui s'ajoutent d’année en année, les portes drapeaux sont un peu laissés de côté".
    "Jeudi c’est avec un pincement au cœur et de l’émotion que je suis arrivée à l’Hôtel de Ville en voyant les gardes prêt à commencer la procession. Dès la sortie de l’église, j’ai accompagné et encadré les porte-drapeaux tout en ajustant leur costume lors de chaque arrêt".

    Gageons qu'avec de tel passionné, la Procession a encore de beaux jours devant elle !

    Demain, nous terminerons cette galerie de portraits avec l'interview de Michel Urbain, cheville ouvrière de la Procession.

  • Pas de braderie en juillet !

    ok2.jpgIl va y en avoir du changement cette année ! Ingvild Noul, la nouvelle présidente du groupement des commerçants (lire ici) (en photo: à dr. lors des préparatifs du Marché aux fleurs), rue dans les brancards en remettant de l’ordre dans les festivités estivales et mise sur le Frameries Jazz Festival comme locomotive.

    Premier acte fort : la braderie de juillet change de date ! « La braderie est une dame respectable qui va sur ses 60 ans, explique Ingvild. Elle ne correspond plus au calendrier actuel et perd de la vitesse chaque année ». La brocante
    d’été de la rue des Alliés (« Foire à tout ») est également supprimée
    , ce qui est sans doute un soulagement puisqu’elle ne faisait qu’offrir une offre parasite quand on prend en considération les nombreuses brocantes habituelles émaillant déjà l’entité durant l’été.

    Toutefois, ces événements ne disparaissent pas : ils sont restructurés sous une forme à la fois plus réfléchie et plus séduisante. L’idée est donc d’intégrer la braderie au Jazz Festival (qui se tiendra les 25 et 26 juin), et de mettre en place une brocante nocturne le samedi sur la place (dès la fin du marché). Au rayon des nouveautés, pour faciliter l’accès et ne pas stopper l’élan des visiteurs et clients, la rue des Alliés, durant cette braderie nouvelle formule, ne sera pas bloquée. « Bloquer la rue des alliés, c’est la mort du commerce, explique Ingvild. La braderie se déploiera sur la place de Frameries et dans l’Epicentre, ce qui engendrera une circulation piétonne entre ces deux pôles ». Quant au Jazz Festival, la formule restera identique : on retrouvera les musiciens dans les cafés habituels et sous chapiteau.

    En outre, la « journée du client » (septembre) va devenir la « semaine du client » et un salon « 1001 façon d’être ronde » (unique dans la région) se tiendra à l’Epicentre les 15 et 16 octobre prochains.

  • ils ont fait la Procession (3): Marie-Hélène Dufresnes

    Votre blog communal vous propose de faire connaissance avec quelques citoyens qui ont contribué à la Procession de cette année: figurants, encadrants... 

    42 ans, infirmière à domicile ASD Croix Jaune et Blanche, Marie-Hélène Dufresnes est une figure bien connue de la Procession de Frameries: voilà déjà 3 années consécutives qu'elle y participe ! Elle fait partie du groupe Sainte Waudru de Frameries et son rôle est de porter le reliquaire. "Mon envie est de faire revivre un peu les traditions du passé et d'inciter les citoyens à sortir de chez eux pour les festivités de l'Ascension. Quelle joie de voir tous ces groupes (les anciens et les nouveaux) baignés dans ce splendide soleil... et puis les magnifiques costumes ! Je remercie d'ailleurs au passage les couturières pour tout le travail accompli !). Son souhait ? Que la Procession poursuive son chemin, avec encore plus de participants et de spectateurs. Elle lance d'ailleurs un appel aux volontaires !

    Retrouvez, dans les jours qui viennent, le portrait d'autres acteurs de la Procession !

  • rencontre : Ingvild Noul, nouvelle présidente des commerçants de Frameries

    OkK.jpg39 ans, framerisoise des pieds à la tête, et totalement rayonnante dans son nouveau rôle, la nouvelle président du Groupement de Promotion des Commerçants et Artisans de Frameries (GPCA) n’est pas une inconnue. C’est qu’elle l’a déjà été, présidente des commerçants, de 1999 à 2004. A cette époque, Ingvild Noul était gérante du magasin Zoya B. qui se situait à l’emplacement actuel de Arrivo Pizza, rue Hankar. Et c’était d’ailleurs, à l’époque, la première femme à revêtir le poste de président. 

    Actuellement professeur en sciences-éco et conseillère pédagogique,  son parcours l’a amené à s’armer d’un master en coaching et à ouvrir, en septembre 2015, le Centre Train de Vie, à La Bouverie (toutes les infos ici).

    La tête bien calée sur les épaules, et des idées plein la tête, c’est animée d’un solide optimisme qu’Ingvild Noul est déterminée à donner un grand tour de clef au commerce framerisois. « Frameries est une belle commune, dit-elle. Les gens y sont accueillants. C’est à la fois une ville et un village ».

    Qui dit nouvelle présidence dit changements en perspective. Nous vous en parlerons demain sur votre blog communal.

    PS : allez, on vous rappelle qu’Ingvild a été élue Miss Frameries en 1994. On vous l’a dit : y’a pas plus framerisoise ! :)