- Page 3

  • rue des alliés: on plante enfin !

    IMG_2477.jpgAprès une longue période de travaux, le 1er septembre 2012, la rue des Alliés, nouvelle mouture, était inaugurée et réouverte à la circulation. Depuis lors, on attendait avec une impatience mesurée la plantation du mobilier végétal.

    En décembre 2012, force fut de constater que les espaces dédiés à ces plantations s'étaient transformés en véritables bourbiers (lire et voir ici).

    Hier, soit deux ans et demi après l'inauguration de la rue, des plantations convenables sont enfin disposées par les ouvriers communaux. La raison de cette longue attente est expliquée par le fait que l'Administration Communale, peu satisfaite de la prestation de l'entrepreneur qui était jusqu'il y a peu en charge de ces plantations, a pris dorénavant la main, et immédiatement remédié à la problématique.

    Nous verrons donc dès ce printemps de la verdure égayer et rafraîchir la principale artère commerçante de la cité de l'écureuil !

    IMG_2476.jpg

  • La Bouverie : une assiette qui dit tout !

    IMG_2012.jpgCette assiette (dont l’auteur est peut-être Marcel Mahieu ou Marie-Claire Minon) célèbre l’existence de La Bouverie, et marque son indépendance de Frameries durant 130 années. En effet, après des années à se construire une identité propre, La Bouverie fut détachée de Frameries sur demande des conseillers communaux de La Bouverie appuyés par la population, et par la grâce de sa Majesté le Roi Léopold par l'arrêté royal du 30 mars 1845. L’ironie du sort voulu qu’en 1977, la fusion des communes réintègre La Bouverie dans le giron de Frameries.

    Voici une petite visite guidée de cette assiette, et de La Bouverie (cliquez sur l'assiette pour agrandir)...

    Inaugurée en 1841 et rénovée en 1979, l’église de La Bouverie (1) est dédiée à Saint Joseph. Voici sans doute une référence au clocher caractéristique du temple évangélique (2), construit en 1853. Rue de la Libération, ce monument (3) réalisé par le sculpteur Gobert et dédié au docteur Achille Urbain, a été inauguré en 1912. Divers éléments (4) qui rappellent les charbonnages (le plus connu étant le « Grand Trait ») qui ont, autrefois, marqué l’identité du village : un châssis à molette, un terril, une cheminée crachant des volutes de fumée, un mineur, une hiercheuse… Les armoiries de La Bouverie (5), esquissées par René Finet, ont été arborées pour la première fois en  septembre 1947. Le blason rappelle le caractère à la fois rural et industriel du village.

    IMG_2012.jpg

    L’industrie de la chaussure (6) a longtemps été florissante à La Bouverie, et grande pourvoyeuse d’emplois qualifiés. Il y eu d’ailleurs une « école de la chaussure » qui, de nos jours, est devenue la Fabrique de Théâtre (rue de l’industrie). On ne compte plus le nombre de sociétés (chorales, harmonies, cercles dramatiques…) qui ont ponctué la vie du village. Ce chef d’orchestre subjuguant la foule (7) représente sans doute le patrimoine musical de La Bouverie, toujours marqué par l’actuelle Académie de Musique. Erigé au début des années 20, ce monument (8) est dédié à la gloire des habitants de La Bouverie morts au champ d’honneur lors de la première guerre mondiale.

    lapetit.jpg

    Enfin, cet élément (9), peu clair, fait peut-être référence aux fêtes populaires nommées « ducasses » (voir ci-dessus) qui se tenaient autrefois dans les différents quartiers de La Bouverie : les ducasses d’el « Loquette », du « Plan Tanchoue », de « Couteau », de l’ « Usine », de l’ « Attaque », des « Mignons », du « Fond Touyen »... Ces festivité populaires et animées, étaient attendues aussi bien par les enfants que par les adultes.

  • Brittany Cardon est championne de Belgique de judo !

    ba.jpgLe championnat de Belgique de judo se tenait le week-end dernier à Bruges. Et c'est Brittany Cardon, du Royal Judo Club de La Bouverie qui, du haut de ses 13 ans, a été sacrée championne de Belgique ! Auparavant, elle avait déjà remporté le championnat provincial et le championnat régional, chaque fois sur la plus haute marche du podium !

    Brittany a commencé à pratiquer le judo à l'âge de 6 ans. Elle y consacre deux entraînements par semaine à La Bouverie ainsi qu'un entraînement supplémentaire au club de Mons, à quoi viennent parfois s'ajouter des entraînements provinciaux et des stages.

    Ce qui plaît à Brittany dans le judo ? La compétition, et le fait que ça soit un sport très carré.

    Bravo Brittany !

    bb.jpg

  • La Bouverie: "Que reste-t-il des vivants" / Compagnie Droit dans le Mur

    10981856_362144263910164_2487359726281426020_n.jpgLe 20 février 2015 à 20h, à la Fabrique de Théâtre (rue de l'Industrie à La Bouverie): représentation gratuite de fin de résidence dans le cadre du Projet Mons 2015 "Un Pas de Côté"

    Sur fond de crise des subprimes, le spectacle interroge nos solitudes contemporaines et la financiarisation de nos existences. La perte de repères, le flou et l'évaporation individuelle parsèment le discours de chercheurs de vie qui, dans la juxtaposition d'événements d'un pseudo-colloque universitaire en passant par une visite d'appartement en région parisienne, rient avant tout d'eux-mêmes.

    Laurent Plumhans s'interroge sur la perte du sentiment d'existence et le malaise que celle-ci peut générer au sein d'une société particulière.A travers cette première étape de travail, il pose la pertinente question de ce que cette sensation de malaise implique socialement et individuellement.

    Ecriture et mise en scène: Laurent Plumhans
    Avec: Alexis Garcia, Christophe Meunier, Julien Rombaux et Emilienne Tempels
    Musique: Camille-Alban Spreng
    Visuels: Olivier Hennart

    Renseignements et réservations:
    www.fabrique-theatre.be
    0032/65613460
    info@fabrique-theatre.be