- Page 5

  • gare de Frameries: prudence !

    IMG_6912.jpgUn navetteur attire notre attention sur la dangerosité de l'escalier menant au quai 1. Les marches sont en effet défoncées à divers endroits. Si les dégradations ont été judicieusement entourées de peinture fluorescente, une personne avertie en vaut deux.

    Les abords de la gare ont bénéficié de rafraîchissements: arbustes taillés, souterrain repeint, façade décrassée,... Cela indique peut-être que l'escalier sera rénové prochainement.

    D'autre part, alors qu'on lui prédisait un avenir bref et sombre, il est notable de constater que l'automate délivrant des billets a survécu jusqu'ici !

    IMG_6919.jpg

    Imprimer Catégories : actu, Frameries
  • Oberbayern à Eugies (photos)

    dfd.jpgCe samedi soir, la salle Le Foyer à Eugies a pris l'accent allemand ! Organisé par la RUSG Quévy en partenariat avec l'ASBL "Soleil du Cœur", cet Oberbayern visiblement très festif a été l'occasion de déguster la traditionnelle choucroute. Une partie des bénéfices a été reversée à une association qui réalise les rêves d'enfants malades.

    Des photos de Claudette Verteneuil Cabre.

    10177498_10205094473990934_7387993686871252316_n.jpg

    10336777_10205094474230940_1708051188540546981_n.jpg

    10660347_10205094474710952_2118286542020871947_n.jpg

    10696362_10205094478871056_3503957406747868892_n.jpg

  • le "déjeuner borain" – un vrai miracle de goût !

    IMG_6934.jpgOn limite souvent fort tristement la culture Boraine à la présence de charbonnages dans notre histoire - qui ont aussi bien marqué les gens que la terre. Vous en conviendrez: le Borinage c'est bien plus que cela. La culture boraine est faite de chanson, de poésie, d'architecture (pensez aux fameux corons) et d'une certaine manière d'apprécier la vie. A ce titre, les vieux borains ont encore beaucoup de choses à nous apprendre !

    Il est temps de vous dévoiler ce qui, sur la photo, pourrait représenter le « déjeuner borain » typique, au même titre que le bacon et l’œuf sont le petit-déjeuner anglais typique, et la tranche de maroilles sur le pain le petit-déjeuner Ch'ti.

    IMG_6938.jpgVous connaissez l’hâte levée, cette charcuterie typique du Borinage ? Mais oui : il s’agit d’un morceau de porc gras braisé, enroulé sur lui-même, et épicé avec, entre autre, du clou de girofle. Tranchée, elle s'apprécie sur le pain.

    A la boucherie Cédric et Emile, on recueille la graisse de cuisson de l'hâte levée, on la laisse figer jusqu'à ce qu'elle emprisonne le jus de viande, les épices, le sel. Et on la propose en barquette...

    Et qu’en fait-on ?

    Les plus âgés en tartinent de belles tartines rôties, et trempent le tout dans le café au petit-déjeuner. Le goût est à la fois doux et profond : ça remplace avantageusement le beurre pour un vrai petit-déjeuner de champion (voir photos) !

    IMG_6944.jpgPour tout vous dire, pas plus tard qu’hier soir, je m’en suis servi à la place du beurre pour rissoler une belle entrecôte. Le sel, les saveurs épicées de la graisse de l'hâte levée : la viande a pris un goût inédit, délicieux !

    A vous d’être créatif avec ce produit merveilleux, unique, rustique, bien de chez nous : il paraît que pour braiser des chicons, ça n’a pas son pareil !

    Vous en trouverez à la boucherie Cédric et Emile, rue Roosevelt à Frameries (ici, la page facebook de la boucherie).

    Et si vous avez des idées de recettes, envoyez-les à votre blogueur ! (stephenvincke@hotmail.Com).

  • deux chats abandonnés

    10406958_10203697038638746_8093082485187297105_n.jpgDes propriétaires d'une maison de la rue des mineurs ont déménagé... en laissant leurs deux chats ! Si le coeur vous en dit, vous pouvez prendre chez vous l'une ou l'autre de ces pauvres bêtes... l'hiver approche !

    Contactez votre blogueur qui transmettra (stephenvincke@hotmail.com).

  • Sars: un "barrage" d'ordures

    702472_856117927746511_479671161_n.jpgUn groupe d'enfants profitait de la belle nature de notre entité. Engagés sur la chaussée Brunehault, imaginez leur surprise lorsque leur promenade les a fait buter sur un véritable barrage d'ordures ! Quant à Sandrine D., l'auto de son père s'est carrément retrouvée dans le fossé à cause de ces ordures (voir photo n°4) ! Il semblerait toutefois que le sentier sur lequel se trouve ce volumineux dépôt soit privé (aucune indication formelle à ce sujet). Quant au bourgmestre, Didier Draux, il s'est montré scandalisé, sans pour autant apporter une réponse concrète. Sentier privé ou pas, voilà une occasion (une de plus !) de démontrer à quel point un changement de mœurs doit s'oeuvrer dans notre Borinage, si on veut espérer ne pas se retrouver complètement enseveli sous les ordures d'ici quelques décennies. Touche pas à mon village !

    Photos envoyées par une saroise. Photo 4: S.K.D.

    10726479_856117917746512_657825335_n.jpg

    10726573_856117921079845_137266081_n.jpg

    10259703_4741797800797_8618606422470738598_n.jpg

  • 7 auteurs à la bibliothèque

    image002.jpgC’est enfin la rentrée pour votre rencontre littéraire conviviale préférée. Le samedi 11 octobre à 11h, nous vous invitons à découvrir le recueil de nouvelles « De la Sambre à l’Escaut : chemins de traverses » paru aux Editions Chloé des Lys.

    Sept écrivains ont répondu à l’appel du poète et nouvelliste montois Thierry Ries : ancrer une exploration humaine, des impressions noires ou vives, dans un paysage de la région.

    Ainsi se succèdent nouvelles, récits, poèmes narratifs venus du Hainaut. Une occasion unique de découvrir en présence des auteurs les univers foisonnants d’Aurore Di Cesare, Gisèle Hanneuse, Marie-Claire George, Florian Houdart, Annie Préaux, Jean-François Saudoyez et Françoise Van Poucke.

    Rendez-vous le 11 octobre, 11h, à la bibliothèque de Frameries, rue de la Libération 40b, à La Bouverie.

    Infos: 065/67.42.97.