- Page 4

  • Rémi Depreester, le fou de B.D. !

    RDP2.jpgQui n’a jamais rêvé de savoir dessiner ? Mieux encore : de s’exprimer à travers les petites cases serrées d’une bande-dessinée ? A La Bouverie, Rémi Depreester, 28 ans, y parvient – et avec brio !

    Bonjour Rémi, te voilà de retour à Frameries !

    Bonjour, oui : j’avais très envie de rentrer chez moi. Ca fait maintenant deux mois que je me suis trouvé une petite maison sympa à La Bouverie et je me replonge tout doucement dans mes racines…

    Tu nous expliques un peu ton parcours ?

    Je suis né à Mons. J’ai passé mon enfance à Frameries. En primaire j’allais à l’école Léo Collard. Puis, quand j’ai décidé de me lancer dans le dessin, je me suis dirigé vers Tournai.

    Tu savais déjà dessiner ?

    RDP1.jpgNon, pas du tout. C’est ma grande passion pour la bande-dessinée qui m’a poussé à franchir les portes de l’Académie des Beaux-Arts, en section B.D. Côté dessin, j’ai passé beaucoup de temps à chercher, à pratiquer diverses disciplines, à toucher à tout : aquarelle, écoline, gouaches… En vérité le dessin pur importe peu en bande-dessinée. Ce qui compte le plus c’est de savoir remplir l’espace, de rendre la case limpide, compréhensible. A ce titre, c’est ma compagne ma première lectrice : si elle pige du premier coup, je garde. Sinon, je jette !

    Elle a une sacrée responsabilité ! Quels sont tes B.D. préférées ?

    Oulà ! Vaste question ! Dans les classiques je pense immédiatement à Gaston Lagaffe. J’aime beaucoup les ouvrages de Manu Larcenet, tout ce qui ressort de Fluide Glacial… Il y a aussi Trondheim, Sfarr… La dernière B.D. que j’ai lu, c’est « Shrimp »…

    RDP3.jpgQuand pourra-t-on lire ta première B.D. éditée ?

    Bientôt j’espère. J'ai réalisé mon C.V. en B.D. (on peut le voir en cliquant ici). Je travaille sur plusieurs projets dont une sorte de carnet de voyage. On peut d’ailleurs en voir quelques extraits sur mon blog. Dès que j’ai une minute, je m’y mets.

    Rémi, on te souhaite un grand succès !

    Cliquez ici afin d'accéder au site de Rémi Depreester !

    idée.jpg

  • vandalisme au Monument aux Morts de Frameries

    2.jpgQuelle stupéfaction a dû avoir la délégation, lors du dépôt de fleurs au Monument aux Morts de Frameries, de se retrouver face à des inscriptions défigurant les stèles ! Au recto, on a barré au marqueur noir des noms pourtants gravé à l'or des framerisois qui, un jour, ont donné leur vie pour leur ville, leur famille, leur patrie, leurs idées. on y lit un peu d'arithmétique, un incompréhensible rébus, un "je t'aime papa"... Le tout étant de toute évidence enfantin. Le pire reste à venir: contournant le Monument, au verso, on y lit: "Maëron est un gros con"... N'y avait-il vraiment pas moyen d'aller faire preuve de créativité ailleurs ? Sur une feuille de papier par exemple ? Espérons que l'après 11 novembre 2013 ne laissera pas ces inscriptions tomber dans l'oubli, et que des ouvriers communaux viendront rapidement passer "un coup de loque" sur la bêtise faite verbe.

    Le blog de Frameries vous tiendra bien entendu au courant.

    1.jpg0.jpg6.jpg3.jpg

  • La Bouverie: "entre moi et je", une vieille marionnette danse le hip-hop !

    sfgdfgh.jpgLa Fabrique de Théâtre (La Bouverie) vous propose, ce vendredi 15 novembre à 20h :

    Entre « Moi » et « Je», de Mike Alvarez.

    Lorsqu’un danseur de hip-hop décide de prêter ses jambes à une marionnette aux allures de grand-père, c’est toute son âme et sa passion du mouvement qu’il transmet ainsi. S’installe alors un dialogue dansé, un peu décalé et teinté d’humour, entre un danseur-manipulateur et une marionnette qui, en prenant vie, échappe au contrôle de son chorégraphe. Entre « Moi » et « Je », c’est tout simplement une conversation rythmée par le plaisir de danser.

    Une pièce pour un danseur et une marionnette.

    Infos et réservations  La Fabrique de Théâtre 128, rue de l'industrie à 7080 La Bouverie
    065/61.34.60 ou spas.lafabrique@hainaut.be

    PAF 8€, 6e et 1.25€ (art 27)

  • le 11 novembre au cimetière de Noirchain: quand la Mémoire s'effiloche

    BS2.jpgCe 11 novembre au matin, le froid de l'air vibre sous l'oeil blanc d'un puissant soleil automnal. La petite délégation conduite par Bernard Sirault (qu'on surnomme l'échevin de Noirchain, tant son attachement à ces terres - le plus petit village de l'entité de Frameries - est fort) pénètre dans le cimetière. On traverse l'allée centrale. Les couleurs des volumineuses fleurs dansent au soleil. Tout au fond: le Monument aux Morts, obélisque blanc encadré de deux double rangées de petites tombes marquées d'une croix en bois. Alors c'est la lecture. La lecture des noms de ceux qui sont tombés, aussi bien lors des hostilités de 1914-18 que lors de celles de 1940-45.

    La petite délégation est silencieuse. Chacun est plongé dans ses pensées, ses souvenirs. La trompette résonne. Bernard Sirault, écharpe tricolore à l'épaule, remercie les présents, déplore que les plus jeunes oublient. Il est vrai que le week-end est long, le temps est beau... on aura sans doute préféré passer le week-end en vacances... En attendant nos aïeux, notre mémoire, notre culture s'effilochent tout doucement, dans l'indifférence générale. Heureusement que des activités telles que la "Quinzaine de la Mémoire" viennent à point pour rassembler et rappeler.

    Sans doute l'an prochain, à l'occasion du centenaire du début de la Grande Guerre, sera-t-il nécessaire de soulever une forme d'intérêt populaire -si ce n'est d'enthousiasme- au risque  qu'en ces temps parfois si troublés, faute de mémoire, l'avenir reproduise des erreurs évitables.

    BS5.jpgBS4.jpgBS3.jpgbs.jpg

  • fêtes patriotiques du 11 novembre 2013 : agenda

    Voici l'agenda complet des commémorations de ce 11 novembre 2013:

    Noirchain: dépôt de fleurs au cimetière à 9h45.

    Sars: grand-place à 9h45, dépôt de fleurs au monument aux morts.

    Eugies: rassemblement à la grand-place à 9h30, et départ pour le dépôt de fleurs au cimetière.

    La Bouverie: au monument aux morts (voir photo) à 9h45.

    Frameries: 10h15 célébration patriotique oecuménique en l'église Sainte Waudru. Rassemblement rue du 11 novembre à 11h, cortège vers le parc. Dépôt de fleurs vers 11h30. Puis dépôt de fleurs au cimetière.

    com.jpg