- Page 5

  • la météo, c'est pratique

    METEO.jpgDorénavant votre blog préféré vous propose la météo de notre entité. Vous la retrouverez en permanence sur la colonne de droite du blog. Vous disposez de la température actuelle et des prévisions des 6 jours àvenir. Qui plus est, en cliquant sur l'illustration, vous agrandissez ce sympathique gadget qui vous renseigne alors une mine d'information précieuse: humidité, pression, vent, minima, maxima, quartier de lune... Dans la barre, du haut, en saisissant le globe vert, amusez-vous à avancer ou reculer le temps...

  • focus: la buvette du "Quinzou" (Eugies), avec Pierre Duyms

    article Quinzou 2.jpgLa Grande Brocante d’Eugies, c’est essentiellement des brocanteurs. Oui, mais pas que. Car sans les buvettes, où irait-on « prendre le temps de prendre le temps » (comme le disait si bien Alexandre le Bienheureux) ? Pierre Duyms, 27 ans, fonctionnaire au Ministère des Transports à Bruxelles a lancé sa propre buvette nommée Le Quinzou en 2010. Et depuis lors, chaque 15 août, c’est rebelote. Une petite interview s’imposait donc…

    Pierre comment s'est passée la journée du 15 aout ?

    Une journée super après une petite crainte avec la pluie du matin. La bonne humeur était au rendez-vous car je suis entouré d’une très bonne équipe d’amis !

    Ça demande beaucoup d'investissement de tenir une buvette ?

    article Quinzou 4.jpgOui, il y a de sacrés préparatifs. C’est une buvette de grande taille, et couverte : 240 places assises, un château gonflable, un barbecue… Et nous ne pouvons installer tout ça que la veille à partir de 17h ! De plus nous ne pouvons bien entendu pas laisser tout ça dehors sans surveillance. On se relaye toute la nuit…

    Comment ça t’es venue l'idée d’ouvrir cette buvette ?

    En tant qu'habitant d'Eugies et aprés avoir participer au placement des brocanteurs pendant quelques années, je me suis dit qu’avec le monde que je connaissais dans Eugies, ça pourrait marcher. Et ce fut le cas !

    Quelques mots à propos de la Grande Brocante d’Eugies ?

    J'adore la brocante d'Eugies car l’organisation est très bonne. Je connais les anciens aussi bien que les nouveaux. Certains d’entre eux - Arnaud Malou, Jérôme Caudron, et d’autres- sont mêmes des amis d’enfance. C'est une journée où l'on voit tout le monde sortir de chez soi et où l'on peut article Quinzou 3.jpgdiscuter un peu et partager un verre. D’ailleurs la plupart des gens qui viennent au « Quinzou » le font car ils savent qu’ils retrouveront d’autres amis, et ainsi de suite…

    Vous comptez encore vous développer ?

    Chaque année nous nous agrandissons un peu. Et puis cette année on a proposé la bière La Montoise et les gens ont accroché : c’est chouette de pouvoir déguster les produits régionaux.

    Gageons que l’année prochaine vous proposerez aussi à la dégustation la Bosquetia, la bière de Frameries : méconnue et pourtant excellente.

    En voilà une bonne idée !

     

    article Quinzou.jpg

  • dans le "Vanity Fair": "Karl Lagerfeld a Frameries dans sa bibliothèque !"

    Il s'en passe des choses incroyables. Norbert Ghuisoland s'en doutait-il lorsqu'il prenait ses clichés il y a si longtemps ? Dans le Vanity Fair du mois de juillet 2013, première édition française de ce magazine, un article explique comment Cindy Sherman a découvert le livre "Norbert Ghisoland" dans la bibliothèque de Karl Lagerfeld en novembre 2012 et comment, séduite, elle décide de l'exposer à la Biennale de Venise ! Alors là moi je dis: "cocorico !" !

    601429_10201994278717737_1466011701_n.jpg995977_10201994285277901_1790474231_n.jpg

  • Béria à Quévy-le-Petit, on va pas rater ça !

    beria.jpgSortons un peu de l'entité de Frameries. Après tout il y a aussi du bon air chez nos voisins. Le week-end des 30 et 31 août ce sera la fête à Béria à Quévy-le-Petit. Nous vous en présenterons prochainement le programme complet.

    En attendant, si on se penchait un peu sur ce mystérieux personnage ?

    La légende remonte à la fin du 18e siècle, lorsque le fameux bandit Moneuse, chef des redoutables « Chauffeurs du Nord » fut arrêté dans le village.

    Tout au long de la ducasse, le joli village du P’tit Kevy se transformera en une scène de théâtre pour le moins originale. Le sympathique bandit et sa bande tourmenteront les nantis et les tristes sires, pour la plus grande joie des spectateurs, chaque année plus nombreux.