• le courrier des lecteurs (11) : "faudra-t-il attendre que la rue s'effondre ?"

    4193825173.2.3.jpgLe courrier des lecteurs est une colonne qui VOUS est ouverte.

    Jérôme s'inquiète de la sécurité dans la rue Félix Alardin (La Bouverie) :

    "Un affaissement de chaussée est entrain de se produire dans cette rue ! Déjà fait plusieurs photos et contacté plusieurs services, mais rien ne bouge ! Parmi les riverains : ma grand mère de 81 ans ainsi que ses voisins et voisines (des personnes d’un certain âge). Je pense que leur sécurité est en jeu ! Sans compter les dégâts que cela occasionne quand les voitures passent et envoient tout un tas de gravats sur les châssis et portes ! Je déconseille aussi d’ouvrir la porte en cas de pluie car c’est la douche assurée !
    Cette petite rue voit passer tout un tas de véhicule (voitures et même poids lourds )par jour, véhicules qui empruntent cette petite rue pour éviter le feu tricolore placé au bout de la rue de la libération !
    Est ce qu'il faudra un effondrement comme dans certaines rues du Borinage (Cuesmes, Quaregnon) pour que ça bouge ?
    Pourquoi ne vient on pas placer des barrières de sécurité ? Histoire d’empêcher les voitures de dégrader encore plus la rue !
    Je sais que tout ne peut pas être fait du jour au lendemain mais quand il en va de la sécurité des citoyens, je pense que ça doit bouger plus vite !"

    Jérôme.

    "Fâché ou heureux ? Une critique ou un remerciement ? Une réclamation ou l'expression de votre gratitude ? Envoyez votre courrier à blogsquetiaframeries@outlook.be.

    74356890_1407153382774334_1073917221874434048_n.jpg

  • focus : la Saint-Hubert 2019 en photos

    Ce dimanche, le parvis de l'église de Frameries a retentit sous les nombreux sabots qui l'ont foulé à l'occasion de la Saint-Hubert 2019 orchestrée pour la 20ème fois par l'asbl Western Rando. Après le discours de Michel Deligne et l'intervention de M. le doyen Cossement, chevaux, chats, chiens furent aspergés d'eau bénite - ce que certains animaux apprécièrent modérément. S'ensuivit un drink et une festivité au ranch Western Rando qui se termina dans la nuit.

    Ci-dessous: quelques photos. L'ensemble des images sera publié lundi soir sur la page Facebook de Blogsquètia.

    1.jpg7.jpg3.jpg12.jpg15.jpg18.jpg21.jpg27.jpg29.jpg31.jpg33.jpg34.jpg36.jpg39.jpg24.jpg40.jpg

  • le courrier des lecteurs (10) : "faudra-t-il attendra la Grande Faucheuse pour couper les herbes au cimetière ?"

    4193825173.3.jpgLe courrier des lecteurs est une colonne qui VOUS est ouverte.

    Christiane s'émeut de la tenue de nos cimetières en cette pré-Toussaint :

    "Un coup de gueule, c'est rare de ma part. Mais cette fois, c'est outrageant. J'en appelle au respect.

    Ce mercredi, je suis allée au cimetière de Frameries. C'est inimaginable. Dégradation des tombes, des caveaux abandonnés depuis des années, des allées où on sait où mettre les pieds tant elles sont impraticables. Dans l'allée centrale, des arbres à abattre qui soulèvent les tombes tant leurs racines sont profondes.
    Plus de respect pour nos parents, grands-parents et autres défunts.
    Des mauvaises herbes partout ! Jusqu'à quelle hauteur va-t-on les laisser les laisser pousser: " faut-il attendre la GRANDE FAUCHEUSE?"
    D'accord, on ne peut plus pulvériser avec n'importe quel produit et je suis bien de cet avis. Mais du sel, du vinaigre et un peu de savon de vaisselle et le tour est joué.
    La commune ne peut-elle plus investir dans ces produits Bio par manque d'argent... alors que ces produits naturels sont moins coûteux que les pesticides !
    Quant au carré des enfants, c'est pareil. Les parents sont déjà assez tristes d'avoir perdus leurs petits...
    Et "ceux du fond" qui se font enterrer en pleine terre? Désastre et désolation !

    On n'a même plus envie d'aller leur rendre un hommage en leur portant quelques fleurs à la Toussaint.
    Je suis outrée.

    Si Messieurs Max Audin, Toubeau, Piérard, Maroille revenaient, que penseraient-ils de notre cimetière?"

    Christiane.

    "Fâché ou heureux ? Une critique ou un remerciement ? Une réclamation ou l'expression de votre gratitude ? Envoyez votre courrier à blogsquetiaframeries@outlook.be.

    73024530_1112761239069469_5360313494023438336_o (1).jpg73375421_1112769832401943_2715929673501507584_o.jpg74638416_1112768712402055_3463037735697121280_o.jpg73240992_1112767172402209_162805468408840192_o.jpg75593742_1112766765735583_7028543435342610432_o.jpg75356891_1112765002402426_1999333802006020096_o.jpg75252810_1112764225735837_4023667144058208256_o.jpg73322764_1112763085735951_81234861112688640_o.jpg74611484_1112761855736074_8656551192618336256_o.jpg73194942_1112761509069442_6721094085563645952_o.jpg73024530_1112761239069469_5360313494023438336_o.jpg

    photos : Christiane

  • avez-vous vu le frelon asiatique ?

    Un frelon asiatique a été confirmé à Sars-la-Bruyère (voir photo). La présence de cette espèce invasive est une très mauvaise nouvelle pour nos amies les abeilles.
    A l'avenir, lors de vos promenades à Sars (et ailleurs), ouvrez l'oeil. Le frelon se trouve parfois dans les buissons, parfois en hauteur dans les arbres... Les nids de frelons asiatiques vont devenir de plus en plus visibles avec la tombée des feuilles d'automne...
    Si vous en apercevez n'hésitez pas à renseigner en commentant cet article ou directement au CRA-W (cellule de la région wallonne) -> Et cliquez ici pour plus d'info.
    Une info de Fabian Bertoni.
     
    Capture d’écran 2019-10-16 à 13.12.27.png

  • Eugies: Annie Préaux présente "Pierres de Vie"

    Le recueil "Pierres de vie" a été inspiré à l'écrivaine Annie Préaux par les sculptures de plusieurs artistes, 
    dont principalement, celles de Christian Claus. Ses poèmes reflètent le petit granit, poli ou brut, le marbre blanc ou noir, qui lancent au monde un regard de millions d'années, parfois incroyablement humain. 
     
    LECTURE par Annie Préaux et Patrick Robert, PERCUSSIONS par Coco Malabar et ILLUSTRATION par Christian Claus.
     
    Le samedi 26 octobre 2019 à 19h30 au Centre Culturel de Frameries, place d'Eugies.
    065/66.48.00
    6€

    Affiche - Présentation littéraire PIERRES DE VIE.jpg

  • L'édito #13 : le PASS change de nom

    13.jpg

    Fini les jeux de mots ! PASS par ici, PASS par là, PASS moi la mayo: c'est qu'on s'y était habitué à ce joli acronyme qui permettait pas mal de fantaisie...

    "Le nom, le logo ainsi que la charte graphique seront revus et une mascotte sera créée" relatait le journal La Province dans son édition du 26 septembre. 

    Oui, bon, ok, en effet: c'est vrai qu'il était temps de les percer ces petits points noirs bien moches. Avait-on voulu à l'époque figurer une grappe de raisin transgénique ? L'éclosion de furoncles sur le derrière de papy ? Peut-être représentaient-ils à l'origine ce patrimoine minier qui fait si bordel, si tache, et que nombreux souhaitent voir nettoyé sous l'effet d'un gant de crin imbibé d'eau précieuse ? Allez hop: on PASS l'éponge !

    « Quant au nom, il n’identifie pas clairement ce qu’on fait ici. Il y a en outre une confusion avec un ‘pass mobilité’ et en néerlandais et en anglais, ce nom renvoie à tout autre chose. » expliquait, dans la foulée, Georges-Louis Bouchez (président du PASS).

    Un nouveau nom ? Sur la page Facebook de votre blog préféré, Claudette propose PISÉ (Parc d’initiation scientifique et écologique); Séverine y va d'un "El Crachet de Frameries museum", et Jérémy le SPEX (Sans Permis d'EXploitation) - même si l'écrasante majorité préférerait conserver le nom actuel (aïe aïe cette frilosité face au changement - faudra pas non plus que la cantine du PASS se mette à servir un repas végétarien par semaine, ma bonne dame !).

    A l'origine, on parlait de "Forum Scientifique" comme le montre le document ci-dessous, daté de 1995, et émanant de Mémoire(s) de Frameries. Il faudra donc en trouver qui corresponde plus "à ce que l'on fait ici". Et, au fond, que fait-on ici ? On s'instruit sans négliger l'amusement. Et puis, récemment (et en  toute discrétion) on supprime les avantages tarifaires autrefois accordés aux framerisous. La raison en est qu'il n'y a guère, selon le C.A., de raison d'accorder un privilège aux framerisois et non au cuesmois... et pis l'abonnement n'est pas cher: 25€ (4 ans à 18 ans) et 35€ (adulte) - ce contre quoi nos élus se sont immédiatement insurgés avec occupation des lieux, brûlage de marrones - on vous PASS le détail.

    Alors voici, histoire de rester dans l' "amusement", quelques suggestions assumées par l'auteur :

    Pour rester dans le "made in Borinage" (clin d'oeil à Fred Gallez), nous proposons à notre tour le "C.A.B.A.S." (le Centre d'Aventures Boraines et Aussi des Sciences); le "P.I.L.S." (le Parc de l'Imaginaire Ludique & Scientifique), "L'Epicentre" (ce qui ne veut rien dire, mais bon), ou encore, pour rester dans l'actualité locale: le "F.R.I.T.E.S" (le Foyer Régional de l'Innovation, de la Technologie, avec unE Sauce au choix) - ce qui permettrait pas mal de jeux de mots: "t'as pas toutes tes frites dans le même sachet", etc... ad nauseam.

    Sans compter qu'il va falloir renommer certaines des "attractions". Le PASS'âge des aventuriers par exemple : le C.A.B.A.S. des aventuriers, la P.I.L.S. des découvreurs, ça fait moins in, forcément...

    Quant à la mascotte... On imagine bien qu'une saucisse blanche géante avec des yeux et un sourire ne passer pas l'étape des préselections. Un écureuil tout en pixels ? A force de progresser et de construire sur du bâti, chers amis, il ne faudrait pas en perdre le sel des fondations... si ?

    La nouvelle appellation du parc devrait être connue au printemps 2020. Ca laisse quelques mois pour trouver le bon truc. Et puis sans doute quelques années pour qu'il deviennent familier. En attendant, question slogan, il est tout trouvé: "Franchement le PASS".

    Si vous aussi vous vous sentez l'âme d'un poète, postez vos suggestions en commentaire ;)

    Hilare, votre écureuil vous salue bien !

    69836092_2383602408574971_7563699246642233344_o.jpg

    Imprimer Catégories : édito, pass