Sars: cueillette à la grenouille !

B0.jpgComme chaque année, les bénévoles, épaulés par NATAGORA, ont bâché le bords du long (et dangereux) virage qui permet à la route de contourner l'antique Donjon de Sars (12ème). Objectif: sécuriser la traversée nocturne des batraciens !

// sous l'article: un document audio à écouter

C'est la nuit, à Sars. Les volets sont clos. La froidure portée par une bise intense s'est installée. Calme plat. En face du donjon: une demi douzaine de silhouettes en gilets réfléchissants vont et viennent. Parfois, l'une d'entre elles se baisse et laisse échapper un cri qui déchire la nuit: une grenouille !

C'est qu'elles sont coquines, les guernouillettes ! A la fin de l'hibernation passée bien au chaud sous la couverture d'humus tiède d'un bosquet, nos batraciens se sentent subitement pris d'une soudaine montée de sève. Et quoi de mieux qu'un petit acte reproducteur avant de se rafraîchir en exécutant quelques brasses dans les douves du Donjon ?...

Le seul défaut dans ce plan antédiluvien: la route, large, que matraque les larges pneus des automobiles. ...Et c'est là que nos bénévoles interviennent !

B3.jpgLorsqu'une grenouille dévoile tout soudain le bout d'une patte du couvert des feuilles mortes, un bénévole la glisse gentiment dans un seau. Puis, tandis que Séverine Deprez, armée d'une lampe de poche, fait le sémaphore en amont et que Jacques Bery, son mari, joue à la corrida avec une camionnette arrivant un peu trop rapidement en sens inverse, les enfants traversent prudemment la route et rejette le batracien aux abords de l'eau.

"Pas plus tard que ce matin, témoigne Jacques, une voiture a loupé le virage et s'est retrouvée dans une haie". Autrement dit: même si l'opération se déroule dans la joie et la bonne humeur, chacun reste en permanence attentif à la circulation. Au passage, citons les prénoms de quelques bénévoles: Julien, Théo, Cloé, Lisa, Catherine, Marie-Elodie...

Le week-end dernier, ce sont 8 grenouilles, 12 crapauds et 1 triton qui ont ainsi eu la vie épargnée grâce aux bénévoles. Peu, croyez-vous ? Il y a bien entendu des soirs où ce chiffre est décuplé (en fonction de la température et de l'humidité). Mais pour ces bénévoles, chaque batracien à droit à la vie.

Puis, nos amis de déplier une petite table et de servir thé et chocolat chaud à volonté. Un peu de confort, un dimanche à 22h, ça ne fait pas de tort !

Libre à vous d'apporter votre aide ou de tout simplement venir observer le travail des bénévoles. Ils sortent quasiment chaque soir des semaines à venir dans le virage du Donjon de Sars. Prévoyez gilets réfléchissants et lampes de poche !

// Ne ratez pas le document audio, sous les photos !

B1.jpgB2.jpgB4.jpg

 

Commentaires

  • Belle initiative. Moi, j'en ai sauvé une des griffes de mes chats!

  • Bravo prévenez moi.l année prochaine sur je vous rejoigne.je me sens ignare car j ignorais la présence de grenouilles la bas

Les commentaires sont fermés.