l'Epicentre souffle le chaud et le froid

Coup de tonnerre, hier, sur Facebook: un an et demi après son ouverture, le magasin de jeux "Jeu joue donc je suis" situé dans l'Epicentre (partie Novacentre) annonce son départ et la liquidation de son stock ! L'enseigne suit donc le chemin emprunté il y a quelques semaines à peine par la "Boutique Rugby" (lire ici), celui du centre de bronzage automatique, et celui de la boutique de cosmétiques naturels et artisanaux provenant du Maroc "Natus Marrakech"

L'article publié hier dans le journal La Province jetait un pavé dans la marre et éclairait déjà durement la situation de l'Epicentre en comparant l'arrivée prochaine d'un magasin "Cavavin" (lire ici) à un "frémissement", et en parlant de centre commercial "tout vitré et tout vide".

Est-ce l'hémorragie pour autant ?

Capture d'écran 2017-02-22 00.33.20.pngCar d'un autre côté, Lucienne Incourt (l'Embellie) persiste et signe en organisant régulièrement des ateliers qui font salle comble. Quant à Eve Delrée (Un Temps pour Elle), son commerce fait un saut de puce dans les jours qui viennent en s'installant dans une des cellules donnant sur l'atrium. On annonce également l'ouverture prochaine d'un magasin de literie (photo de gauche) et celle, tant attendue, du Tea Room Da Max Antoine (lire ici)...

Que se passe-t-il dans cet Epicentre ? Quel sont les enjeux de son développement ? Comment ses commerçants perçoivent l'avenir ?

Votre blog communal ira, dans les jours prochains, à la rencontre de différents acteurs qui éclaireront chacun le présent et l'avenir de l'Epicentre.

Commentaires

  • Que penser ? avec un centre commercial comme les grands prés à moins de 10km il était à penser que cette atrium commercial n'aurait pas grande affluence, aussi suite au soucis de stationnenement, même s'il y a un parking dessous, essayer de rester 1 minutes en double file pour déposer quelqu'un a mobolité reduite, vous allez voir les réactions ! ! !

Les commentaires sont fermés.