exclu: 5.000.000 d’euros pour Frameries !

spa1.jpgL’Administration Communale avait rentré deux dossiers accompagnés depuis près de deux ans (et suivis au niveau de la Région Wallonne et de l'IDEA) par notre député - bourgmestre en titre Jean-Marc Dupont dans le cadre du programme FEDER (Fonds européen de développement économique et régional) 2014-2020. Le résultat en est tombé la semaine dernière : parmi les huit dossiers borains retenus, le plus important sera le dossier framerisois qui vise à dépolluer l’ancien site Probeldhom (du nom d'une ancienne coopérative) et à en faire une nouvelle ZAC !

Ce site de 3 hectares court derrière le Hall de Maintenance, derrière la menuiserie Henry (rue de la Commanderie), longe Centragros (rue de Bois Bourdon) et va jusqu’aux limites de Quévy (photo de gauche). Une ZAC, c’est une Zone d’Activités Economiques (comme devant le PASS). A travers la vente des parcelles (entre 15 et 20), on y trouvera donc un jour prochain des PME. Par exemple : un concessionnaire automobile, un marchand de cuisines équipées… Mais avant tout, la totalité du  montant alloué (5,3 millions d' euros) servira à dépolluer spa2.jpgle site via la SPAQuE (entreprise spécialisée dans la réhabilitation de friches industrielles et de décharges). On estime que cette dépollution se fera en 2016/2017.

En outre, une nouvelle zone d’habitations va également être développée : 350 à 400 logements vont être créés à 300 mètres de là, dans le vaste champ de 11 hectare situé entre la Cité Piérard et la ferme des templiers (ancien parcours Vita - photo de droite).

Les deux projets se nourriront l’un l’autre : nouvel espace d’habitations, zone dépolluée menant à un développement de PME et à la création d’emplois…

Commentaires

  • 300 a 400 logements ,et 1 km de bouchon a 4 paver

  • ohhh mon dieu . et pour qui tout cela ???

  • Pourquoi ne pas " combler " les places libres dans les zonings existants ? Il y a aussi tant de choses à terminer pour améliorer le bien-être des habitants en ce qui concerne le bruit, la pollution, la mobilité, . . .

Les commentaires sont fermés.