Les métiers d’autrefois (7/10) : el’ramougné

dizainedupatois_5.jpgCette année, pour notre « dizaine du patois », nous nous intéressons aux vieux métiers.

El’ramougné : on le voyait passer avec sa corde à brosse sur l’épaule, « noir comme ée ramougné ». De ce temps-là, il y avait encore des foyers ouverts, avec le « cramion » (crémaillère) pour suspendre les marmites. Le ramoneur grimpait sur le toit, s’introduisait dans la cheminée et grattait la suie. Souvent c’était le gamin qui l’aidait qui accomplissait cette sale besogne.

note du blogueur :  « noir comme un ramoneur »… il est quand même curieux qu’en nos contrées, ce ne soit pas « noir comme un mineur » qui soit passé à la postérité.

Imprimer Catégories : curiosité, patois

Les commentaires sont fermés.