Max Grégoire, Tintin, et "El trésor de Rackham le Rouge"

MG.jpgUn album de Tintin en patois de Frameries, c'est quand même pas banal ! Max Grégoire en est à son troisième, et édité chez Casterman s'il vous plaît ! A l'origine, c'est un tintinophile d'Eugies, Guy Vangansberg qui s'est aperçu que la série des "Tintin" était traduit dans bien des langues (aussi bien en chinois qu'en breton) et s'est dit... mais pourquoi pas en patois de Frameries ? Et qui mieux que Max Grégoire, Président de l'Académie Bosquètia, pour relever le défi ?

"Ca m'a pris 200 heures de travail, confie Max, depuis la traduction jusqu'aux dédicaces des 2000 exemplaires, en passant par les nombreuses relectures". Quand au choix de l'album, ce sont les jurons du Capitaine Haddock qui ont décidé Max: "Avant d'entamer la traduction j'ai recherché des expressions patoisantes pour fleurir le langage du cher Capitaine !".

2.jpgQuand on demande à Max Grégoire s'il compte s'arrêter en si bon chemin, la réponse est... oui. Cette troisième traduction sera sans doute la dernière... du genre. Car Max rêve de traduire en patois de Frameries le premier album d'Astérix le Gaulois. Ca non plus, ça ne sera pas banal, par Toutatis !

Si vous souhaitez vous procurer cet album, sachez qu'il sera disponible au prix de 12,50€ dès le 30 septembre au Centre Culturel de Frameries (Eugies) et à la Maison de la Laïcité (La Bouverie).

Toutefois, nous vous conseillons de vous rendre ce dimanche 29 septembre, dès 10h, à la Maison de la Laïcité (rue de la Libération 152 à La Bouverie) pour une séance de dédicaces !

Les commentaires sont fermés.