la Fabrique de Théâtre

  • le Noirbonhomme mis à l'honneur!

    brochure Fabrique 2.pngTous les six mois, la Fabrique de Théâtre (La Bouverie, rue de l'Industrie) publie un programme illustré. En ce mois de janvier 2017, c'est notre Noirbonhomme noirchainois qui s'y trouve mis à l'honneur. Photographié par votre serviteur, Stephen Vincke, il tire carrément la couverture à lui !

    Le Noirbonhomme, c'est ce personnage légendaire qui effrayait autrefois, sur le chemin qui va de Noirchain à Ciply. Délogé par la construction de la R5, il erre dans les publications de votre blog préféré... et dorénavant dans les pages de ce programme !

    Pour vous procurer ce programme, plusieurs solutions. Vous pouvez en retirer une version papier (c'est bien entendu gratuit) à l'accueil de la Fabrique de Théâtre. Vous pouvez également accéder à la version en ligne en cliquant ici.

    Vous en profiterez pour découvrir la programmation de la Fabrique qui, de "restitutions" théâtrales et ateliers à La Bouverie en diffusion dans toute la province, a de quoi étonner !

    Quant au Noirbonhomme, il reviendra de sa retraite hivernale dès vendredi prochain !

    Cliquez ici afin de jeter un oeil sur ses précédentes aventures !

  • L’édito #3 : à l’abordage !  

    C’est une longue baraque orange surmontée d’un mât, et qui fait figure de navire immobile. Vous passez tous les jours devant sans la voir vraiment. Peut-être même habitez-vous tout à côté. Certains d’entre vous l’ont bien connu quand elle était encore une école de la chaussure

    Etablissement provincial, la Fabrique de Théâtre, s’est ancrée au cœur de La Bouverie en 1998. Véritable petite usine artistique qui tient plus de la manufacture que de la production en série, elle a pour but d’être une salle de gymnastique artistique, un creuset où toute expérience est rendue possible grâce à l’encadrement professionnel et matériel : salles de répétition, salles de cours, ateliers de marionnettes, de masques et de costumes, bibliothèque des arts du spectacle, chambres pour la résidence d’artistes, et salle de spectacle de 82 places…

    Comme pour tout navire de cette importance (et qui navigue dans les eaux tranquilles de nos villages), l’abordage est difficile. Pourtant, chaque spectacle est une échelle de coupée qui mène à bord, une fenêtre favorable, une inexcusable issue.

    Voyez-vous, des artistes du monde francophone viennent chaque semaine y inventer, y dire, y déclamer, y écrire, y débattre, y costumer, y décoriser, y marionnettiser, y gargariser, y féminiser, y déshabiller, y rhabiller, y boucaner, y, y ,y… (et pendant ce temps de surir le monde). Et puis il y a les régionaux de l’étape, comme Barbare Dulière, de souche framerisoise, à la fois pirate de cœur et corsaire de trèfle. Et chaque mois une restitution gratuite et publique a lieu.

    Par définition, un navire est un monde clos. Sauf que celui-ci amène avec lui des épices exotiques, des fruits inconnus. J’en connais les matelots, et Valérie Cordy qui fait figure de capitaine (sa vaste cabine panoramique est pleine à craquer de paperasse : je vous montrerai une photo à l’occasion).

    Comme pour tout navire de cette importance, l’abordage est difficile. Sauf que ce navire-ci est percé de trous qui laissent filtrer la lumière. Laisse-vous séduire. Laissez-vous tenter : à l’abordage !

     

    -> http://www.lafabrique.be

  • trois restitutions, à La Bouverie

    Ce jeudi 9 février, La Fabrique de Théâtre vous propose trois restitutions de résidences : "Quelque part dans l'oubli", de Céline de Bo, ""Feminista", d'Ekwa Compagnie et "Cerclo Sapiens" de la Compagnie Al Kymia. 

    Une soirée riche en découvertes - et GRATUITE - à découvrir dès 19h30 !!! 

    Trois projets issus de la session de résidence des trois compagnies, installées à la Fabrique de Théâtre depuis le 30 janvier. 

    • Voyagez dans l’oubli et la tentative d’une jeune femme de recoudre les bribes de pensée de sa grand-mère atteinte de la maladie d’Alzheimer. 
    • Découvrez le lien entre Nadia Oulianov, l’acrobate vedette du cirque Libellule et Marcelin, vendeur de cerceau, spectacle hypnotique dans le monde des mathématiques ! 
    • Réfléchissez à notre étrange position actuelle en tant que femme et en tant qu’homme occidentaux du vingt-et-unième siècle. Et qui sait… Tenter d’y répondre ! 

    --> Adresse/infos : La Fabrique de Théâtre, 128 rue de l’Industrie à La Bouverie - Tel. 065/613 460.

  • Happy Frameries: le clip !

    Capture d'écran 2015-11-20 17.26.02.pngAvec un peu d'avance sur l'horaire prévu, voici le tant attendu clip framerisois de l'année 2015: HAPPY Frameries. Tourné durant l'été, il rassemble 500 framerisois dans 7à lieux de l'entité. Club de sport, commerçants, citoyens... vous y verrez sans aucun doute un visage familier ! A aimer et partager sans compter !

    Un DVD du clip, contenant des bonus, un making of, et une galerie photo, sera dans les jours qui viennent disponible au prix de 5 euro dans certains magasins de l'entité (on peut dès à présent le réserver en écrivant à happyframeries@outlook.be)


  • La Bouverie: "Que reste-t-il des vivants" / Compagnie Droit dans le Mur

    10981856_362144263910164_2487359726281426020_n.jpgLe 20 février 2015 à 20h, à la Fabrique de Théâtre (rue de l'Industrie à La Bouverie): représentation gratuite de fin de résidence dans le cadre du Projet Mons 2015 "Un Pas de Côté"

    Sur fond de crise des subprimes, le spectacle interroge nos solitudes contemporaines et la financiarisation de nos existences. La perte de repères, le flou et l'évaporation individuelle parsèment le discours de chercheurs de vie qui, dans la juxtaposition d'événements d'un pseudo-colloque universitaire en passant par une visite d'appartement en région parisienne, rient avant tout d'eux-mêmes.

    Laurent Plumhans s'interroge sur la perte du sentiment d'existence et le malaise que celle-ci peut générer au sein d'une société particulière.A travers cette première étape de travail, il pose la pertinente question de ce que cette sensation de malaise implique socialement et individuellement.

    Ecriture et mise en scène: Laurent Plumhans
    Avec: Alexis Garcia, Christophe Meunier, Julien Rombaux et Emilienne Tempels
    Musique: Camille-Alban Spreng
    Visuels: Olivier Hennart

    Renseignements et réservations:
    www.fabrique-theatre.be
    0032/65613460
    info@fabrique-theatre.be