focus

  • Sars-la-Bruyère: Jeep, Dodge, et GMC (dont une dépanneuse !)

    m6-b.jpgJoli succès, samedi dernier, à la Ducasse Lambert, pour la journée dédiée à la mémoire du village, et plus particulièrement à la mémoire des victimes et disparus de la seconde guerre mondiale.

    "La balade historique a rassemblé 67 personnes, s'exclame Christophe Blondiau, un sarois professeur d'histoire passionné par celle de son village (lire ici). Après-midi, l'exposition de véhicules militaires a rassemblé un total de 27 véhicules: principalement des Jeep, des Dodge, et deux GMC - dont une dépanneuse. J'ai préparé ça depuis octobre, avec mon père. Cette réussite nous fait très plaisir !"

    A savoir que c'est le club de mémoire et de reconstitution de Cuesmes, le Liberty Wheels Historical Association - dont fait partie Christophe Blondiau - qui a donc sollicité auprès de ses membres les véhicules présents (leur site).

    En 1994, à l'occasion du 50ème anniversaire de la Libération, Sars-la-Bruyère avait été reprise par le Ministère de l'Intérieur comme commune témoin et victime. Des commémorations avaient eu lieu. On avait même fait venir d'Allemagne une section militaire dont avait fait partie le fameux Gino Merli (cliquez ici pour découvrir en vidéo l'aventure de Gino Merli). Dans le même état d'esprit, on peut légitimement espérer, pour l'an prochain, des activités qui permettront de commémorer dignement le 75ème anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale - il semblerait d'ailleurs que l'échevine de la Mémoire, Isabelle Urbain (PS), se soit déjà occupée d'envoyer un signal en ce sens au Fédéral.

    "Dès 15h, reprend Christophe, tout sourire, on a proposé à ceux qui le souhaitaient une balade dans Sars, à bord des différents véhicules. C'était très amusant: le voyage est assez lent et on a le temps de faire connaissance". Roman, framerisois de 11 ans, qui a pratiqué la balade à bord d'un Dodge témoigne également: "C'était super chouette mais il manquait des coussins. Les amortisseurs faisaient super mal au dos !" Quant à savoir si Roman serait partant pour réitérer l'activité, c'est 100% oui !

    Christophe Blondiau propose en permanence, et gratuitement, des promenades historiques dans Sars-la-Bruyère à des petits groupes. En outre il a publié deux livres très riches sur le sujet - ouvrages toujours disponibles à la vente. Intéressé par l'un ou l'autre ? Contactez Christophe au 0474/81.29.85.

    P.jpg

  • Focus: c'était "Noirchain en fête"

    Le soleil et la foule s'étaient donnés rendez-vous ce dimanche à la brocante de Noirchain.

    Record battu pour la brocante du petit village campagnard qui accueillait cette année 398 brocanteurs, à la grande satisfaction du jovial Bernard Sirault. "Je suis très satisfait, explique-t-il: le week-end s'est bien passé. Le samedi, belle procession, crossage et jeu de quilles dans une ambiance conviviale. Ce dimanche: une journée sans soucis avec énormément de visiteurs...".

    Sur les réseaux sociaux, les internautes partagent la même impression même si la plupart des posts et des commentaires expriment essentiellement la chaleur et la canicule. Mais tout le monde sait que chiner, de toute manière, ça donne soif ! ;)

    A noter, le témoignage de Salvator, promeneur sympathique et lecteur de Blogsquètia, qui émet l'idée d'en revenir à autrefois, lorsqu'il y avait un débit de boisson au coeur de la brocante (au calvaire).

    Il est vrai que les deux débits actuels (le chapiteau situé sur la place du village et la taverne du zoning - dont les Carlsberg étaient bien fraîche, foi de blogueur !) sont éloignés d'un kilomètre, ce qui n'est guère confortable pour les brocanteurs qui se trouvent au centre du dispositif. En outre, il n'y a également qu'une seule "baraque à frites" devant laquelle la file s'avère parfois interminable lors des heures de fringale...

    Cela n'aura toutefois pas empêché les chineurs de chiner, les promeneurs de promener, et la brocante de se dérouler paisiblement cette année encore.

    IMG_20180805_090004-01.jpg

  • parc communal: peau neuve pour les vespasiennes

    36684901_10204871684787564_8135554462564483072_n.jpgJolie rénovation pour les vespasiennes du parc communal de Frameries.

    Souvenez vous : en avril 2015 nous vous renseignions qu'un budget avait été défini pour rénover les vespasiennes et les transformer en un espace couvert. C'est chose faite ! Et avec un peu d'avance puisque les travaux entamés le 19 mars dernier devaient initialement être terminés le 16 juillet.

    Non seulement les vespasiennes ont été rénovées mais l'enlèvement des vieilles haies les mettent en valeur.

    Il ne vous reste plus qu'à aller jouer au foot dans le parc, faire un pique-nique, du vélo, une sieste... ;)

    36658377_10204871685027570_2171194946965471232_n.jpg36608009_10204871685147573_6287579199309873152_n.jpg

    Imprimer Catégories : actu, focus, Frameries
  • quartier de l'église: état des travaux

    36533441_10204860599750445_8813215845636374528_n.jpgLes travaux du quartier de l'église suscitent beaucoup de questions. Didier Draux y répond.

    Vous êtes nombreux sur les réseaux sociaux à vous inquiéter des travaux du quartier de l'église, quartier qui prend tout doucement forme. Nous avons transmis certaines de vos questions à Didier Draux (PS), bourgmestre faisant fonction.

    Le retour du marché ?

    "Le marché revient le samedi 14 juillet car le tronçon de la rue du 11 novembre sera alors terminé".

    Fin des travaux ?

    "Après les congés du bâtiment, l'entreprise attaquera la rue de l’église et la rue Hankar pour finir tout pour fin septembre".

    Du retard ?

    "Un PV de carence à déjà été rédigé à l’encontre de l’entreprise pour réclamer des indemnités de retard !"

    Une inauguration ?

    "Oui, sans doute, mais aucune date n'est fixée à l'heure actuelle".

    De la végétation ?

    "Il y en aura: par exemple autour du monument, dans les bacs qui sépareront les zones de stationnement".

    36530582_10204860572309759_8782112663141351424_n.jpg

  • Anna prend sa retraite !

    36388728_10204848808935682_2588300820470562816_n.jpgAprès 27 ans et demi de bons et loyaux services, Anna et Pietro prennent une retraite méritée et ferment définitivement leur petite supérette de la rue Ferrer.

    Des clients ont apporté des fleurs, d'autre du Champagne. C'est qu'elle est appréciée, Anna ! "C'est très dur, témoigne-t-elle, la larme à l'oeil. Après autant de temps, les clients sont devenus des amis et parfois même de la famille".

    Anna vit à Frameries depuis 43 ans. Quant à Pietro, son mari, il y est né. "On a créé notre petite commerce, explique-t-il, et 27 ans plus tard, le bateau rentre au port. On part avec fierté car on a construit quelque chose de positif".

    Quand il s'agit d'évoquer les projets de la retraite Pietro et Anna s'animent : "on va voyager et s'aérer un maximum !". Mais le couple avoue qu'il ne s'éloignera jamais bien longtemps de Frameries: avec trois enfants et neuf petits enfants, on comprends pourquoi !

    Et Anna de conclure : "Après avoir travaillé non stop pendant des années, dimanche et jours fériés inclus, ça va nous faire du bien de penser un petit peu à nous".

    36446258_10204848808815679_6553972664648597504_n.jpg

  • la Taverne des VIII a fait peau neuve !

    David Trinco (41 ans, originaire d'Eugies) a repris la Taverne des VIII en 2005, il y a donc treize ans. "Je commençais à me lasser de l'ancienne déco alors j'ai décidé de tout changer !".

    On a réalisé les travaux durant trois mois, explique David - sans fermer un seul jour ! Les clients ont donc pu apprécier l'évolution de la décoration... Ce qui ne les a pas empêché d'être étonnés du résultat !".

    Et c'est vrai que c'est plutôt réussi. Bois, papier, posters de livres: le décorateur d'intérieur (David lui-même) est parvenu à renouveler la taverne sans la dénaturer, en la rendant très chaleureuse. "C'est du vintage à la mode", s'amuse-t-il. J'ai été jusqu'à acheter des revues anciennes, à les découper, puis à les coller au-dessus du bar".

    Quant à la salle de l'étage, elle sera également rénovée en cours d'année. Elle est à disposition des clients en location pour des réunions ou autre emploi.

    Il ne vous reste plus qu'à venir prendre un verre à la taverne des VIII pour apprécier le résultat ! (et pourquoi pas lundi, à l'occasion de Belgique-Japon ?)...

    IMG_1723.jpg