Frameries - Page 9

  • Adélaïde a besoin de vous !

    B fab mat.jpgFabrice Matani, président du RSB, fait appel à votre générosité.

    Vous avez peut-être entendu parler de la petite Adélaïde, une petite fille courageuse qui se bat contre cette satanée maladie qu'est le cancer. Adélaïde est la petite fille d'Anne Marie Coupez et nièce de Mason Rivez, gardien de buts ayant défendu les couleurs du RSB Frameries.
    Une boîte de soutien a été déposée dans la buvette du RSB (pavillon de la garde) afin d'aider les parents qui sont confrontés à des frais médicaux très élevés.

    Aucun enfant ne devrait être soumis à pareille épreuve et le moment d'agir est maintenant venu. Un petit billet ou une petite pièce peuvent faire la différence.

    N'hésitez pas à vous adresser au RSB ou aux personnes se trouvant dans la buvette pour + d'infos.

    Imprimer Catégories : actu, appel, Frameries
  • David et Céline aux commandes de Chez Rosa & Maria !

    IMG_20180126_204919.jpgCéline (37 ans, Soignies) et David (37 ans, Frameries) ont repris la friterie Rosa & Maria de la rue Léon Defuisseaux !

    Depuis quelque jour, ça sent de nouveau les frites dans l'établissement qui fut, il n'y a pas si longtemps encore la friterie Rosa & Maria. C'est Céline et David qui ont relevé le gant et rallumé les fourneaux. Et d'emblée, ils annoncent la couleur: "Nous travaillerons comme Rosa et Maria !". C'est à dire: même graisse, même pommes de terre, même qualité de viande, même service et même prix !

    A savoir que le jour de fermeture sera le mercredi, et non plus, comme autrefois, le dimanche.

  • "Le Fils du Matador": fin prêt !

    mata2.jpgPlus d'une centaine de personnes s'étaient données rendez-vous à la Maison du Peuple de La Bouverie, samedi dernier, pour assister à la première projection du court-métrage Le Fils du Matador.

    Souvenez-vous: tourné l'été dernier à Frameries, le court-métrage, écrit et réalisé par Francisco Palomar - un enfant du quartier Donaire - avait animé la ville quelques jours durant. Et pour cause: tourné dans un environnement professionnel, l'équipe passait difficilement inaperçue. 

    mata3.jpgSponsorisé par de nombreux commerces de Frameries, financé par un appel au don qui avait permis de réunir 5.000€, le court-métrage avait été tourné à l'Institut Saint Joseph, dans certaines rues de Frameries et de La Bouverie, ainsi que dans le café de la Maison du Peuple de cette commune.

    Quoi de plus normal, donc après une première projection privée exécutée le vendredi au restaurant l'Atelier Gourmand (Xavier Adam), qu'une projection dans la grande salle de la respectable Maison du Peuple - projection à laquelle une bonne partie de l'équipe du film et des comédiens assista.

    mata4.jpgAprès la projection et un bref échange de questions-réponses, l'heure fut à la décompression, à la fringale aussi, qui conduisit l'équipe du film à se dire au revoir au snack Mezze Grec, dans la rue des alliés.

    Le court-métrage, qui raconte l'histoire d'un enfant d'origine espagnol dans le Frameries des années septante, sera prochainement envoyé à bon nombre de festivals à travers le monde.

    Gageons qu'il reviendra un jour sur son lieu de naissance, auréolé de l'un ou l'autre prestige.

    Pour suivre l'actualité de "Le Fils du Matador", rejoignez sa page Facebook en cliquant ici.

  • L'Harmonie n'attend que vous !

    BL - Harmonie.jpgEt si vous ouvriez un commerce à Frameries ? L'Harmonie, un des derniers grands "salons" d'autrefois vous ouvre les bras !

    Idéalement situé au coeur de la rue commerçante, complètement rénovée, la surface peut convenir pour ouvrir une taverne, un restaurant... Elle comprend également une salle à l'étage ainsi qu'une terrasse et un vaste parking à l'arrière.

    Intéressé ? -> ADS Immo Mons au 0475/43.31.18

  • Pierre Kroll à Frameries

    Pierre Kroll sera en scène le 2 mars prochain au Petit Théâtre, rue de l'église à Frameries.

    0000033_pierre-kroll-en-scene.jpeg"Ce n’est pas une conférence, c’est un vrai spectacle, interactif, avec beaucoup d’éclats de rire, de réflexions, de projections aussi.

    Un seul-en-scène avec un écran et une table lumineuse pour seul décor. Kroll se livre avec beaucoup de déraison, d’anecdotes et de sincérité dans ce qui est bien plus qu’un spectacle pour rire. Le caricaturiste nous emmène sur les routes de la tolérance et de la liberté d’expression, dessine en direct et fait jouer le public".

    Infos, réservations: cliquez ici.