Pino Cerami: quand la météo s'en mêle (palmarès)

IMG_20180726_164814-01.jpgEn terminant leur parcours long de 202 kilomètres sur les routes de Frameries et d'Eugies, les coureurs du 52ème Grand Prix Pino Cerami sont passés de la sécheresse caniculaire du désert d'El Azizia à la mousson vietnamienne !

Au final,  c'est donc le britannique Peter Kennaugh (de Bora-Hansgrohe) qui a franchit le premier la ligne d'arrivée au préalable lessivée par un orage aussi impromptu que téméraire. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les photos ont été prises à la rue de l'égalité à Eugies.

IMG_20180726_163029-01.jpgIMG_20180726_163031-01.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel