"Le Fils du Matador": fin prêt !

mata2.jpgPlus d'une centaine de personnes s'étaient données rendez-vous à la Maison du Peuple de La Bouverie, samedi dernier, pour assister à la première projection du court-métrage Le Fils du Matador.

Souvenez-vous: tourné l'été dernier à Frameries, le court-métrage, écrit et réalisé par Francisco Palomar - un enfant du quartier Donaire - avait animé la ville quelques jours durant. Et pour cause: tourné dans un environnement professionnel, l'équipe passait difficilement inaperçue. 

mata3.jpgSponsorisé par de nombreux commerces de Frameries, financé par un appel au don qui avait permis de réunir 5.000€, le court-métrage avait été tourné à l'Institut Saint Joseph, dans certaines rues de Frameries et de La Bouverie, ainsi que dans le café de la Maison du Peuple de cette commune.

Quoi de plus normal, donc après une première projection privée exécutée le vendredi au restaurant l'Atelier Gourmand (Xavier Adam), qu'une projection dans la grande salle de la respectable Maison du Peuple - projection à laquelle une bonne partie de l'équipe du film et des comédiens assista.

mata4.jpgAprès la projection et un bref échange de questions-réponses, l'heure fut à la décompression, à la fringale aussi, qui conduisit l'équipe du film à se dire au revoir au snack Mezze Grec, dans la rue des alliés.

Le court-métrage, qui raconte l'histoire d'un enfant d'origine espagnol dans le Frameries des années septante, sera prochainement envoyé à bon nombre de festivals à travers le monde.

Gageons qu'il reviendra un jour sur son lieu de naissance, auréolé de l'un ou l'autre prestige.

Pour suivre l'actualité de "Le Fils du Matador", rejoignez sa page Facebook en cliquant ici.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel