L'édito #4 : les gens sont dégueulasses !

De loin, on pourrait croire que Madame la Cloche, en avance sur le calendrier, a déposé des oeufs qui miroitent dans les feuilles mortes. Mais il n'en est rien.

Entrée du zoning, côté route de Bavay. Aspirateur, barquettes en plastique, bocaux, cartons et sachets: c'est bien d'un tas d'ordures qu'il s'agit. Se débarrasser de ses ordures, oui, mais à quel prix ? Il faut s'imaginer l'auto qui s'arrête, le type qui descend et balance ses poubelles, là, sur le bas-côté de la route. Ce sont pourtant des ordures ordinaires. Elles ont leur place dans les sacs blancs (et les bocaux dans les bulles). Alors, ça coince où ? Le type, il est heureux ? Son amour-propre est satisfait du devoir accompli ?

A l'autre bout du zoning, à demi-enfoncé dans un bosquet, c'est carrément un divan qui prend racine. On imagine un autre type. Il a dessanglé le divan. L'a fait basculer de la remorque. Aidé d'un ami, ils l'ont soulevé et balancé rapidement dans la végétation. Sont-ils ravis ? Sont-ils hilares dans l'auto qui les ramène chez eux: "ah, la bonne farce !" ? Quel est leur état d'esprit à tous ces types qui balancent leurs crasses un peu partout ?

Savez-vous que 50.000 tonnes de déchets sauvages sont récoltées chaque année en Wallonie ?

Moi, je vais vous dire: les gens sont dégueulasses !

DSC_0605ok.jpg

Un éditorial écrit par Stephen Vincke, pour Blogsquètia, le blog de Frameries.

Commentaires

  • Rue du Culot, depuis des mois, un réservoir de wc attend amateur.....!!!

Les commentaires sont fermés.