• la nouvelle boucherie de la rue des Alliés... c'est déjà fini ! :/

    73507553logo-retouche-petit-jpg.jpgAprès 3 années passées à Lessines, John, plein d'allant, avait déposé ses valises dans la rue des Alliés en août 2014, dans l'ancien établissement "Pochet". A peine 6 mois plus tard, malgré sa volonté affichée de proposer des viandes et produits de qualité et sa grande confiance dans le développement de Frameries, la boucherie a dû fermer définitivement ses portes.

    Sur leur site, on peut lire le message suivant:del.jpg

  • E19: bientôt un nouveau panneau "Frameries" ?

    sortie.jpgLe réaménagement de la sortie de l'autoroute E19 - dont une seule sortie à deux branches d'accès mènera dorénavant aussi bien vers Mons que vers les communes du Borinage (dont Frameries) - a conduit à l'installation récente de nouveaux panneaux directionnels, qui ne font plus apparaître la direction "Frameries" (ni, d'ailleurs , celle du PASS).

    Afin de rencontrer les inquiétudes émises à ce sujet par divers acteurs économiques de l'entité (commerçants, artisans, industriels, zoning...), le député Jean-Marc Dupont (en médaillon) renseigne avoir interpellé à ce sujet la Direction Générale des travaux publics à la région wallonne, afin de voir apparaître une nouvelle signalétique.

    Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant des suites.

    Imprimer Catégories : actu, travaux
  • Roger Beernaert : un artiste qui a Eugies dans le sang

    rogerbeernaret2.jpgImpossible d'habiter l’entité de Frameries sans avoir vu un jour une création de Roger Beernaert. Ses fresque ont orné et ornent encore de nombreux lieux : le centre culturel et social d’Eugies, le drink des saules, etc… Et puis Roger, il y a de cela quelques années, a donné des ateliers de dessin et de bande-dessinée à de nombreux enfants (dont votre blogueur !) dans le cadre d’ « Espace Jeune », défunt service jeunesse de la commune.

    A 57 ans, Roger peut se vanter de n’avoir jamais quitté Eugies. Il est véritablement vissé à ses briques. Et il le revendique : « Eugies, c’est ma boîte à souvenirs ! ». De toute manière, Roger ne peut pas cacher ses origines framerisoises : quand il parle, il roule des « r » rocailleux des plus chaleureux.

    Enfant, inspiré par son père dessinateur et sculpteur, Roger s’est mis spontanément au dessin… jusque dans les marges de ses cahiers d’écolier. En 1988, après trois années de cours aux Métiers d’Arts du Hainaut en section bande-dessinée, Roger s’est ensuite lancé à la découverte des milles et unes techniques des beaux-arts : pastel, fusain, encre de chine…  Son talent a parfois pris des ok4.jpgchemins de traverse : certains se rappelleront l’écureuil de 3mètres15 de haut, juché sur un char de la cavalcade de Frameries… c’était aussi une réalisation de l’ami Roger !

    Sa bande-dessinée préférée ? "La série des Astérix. Mais il y en a tant d’autres", dit-il, le sourire aux lèvres.

    Quant à avoir des projets, Roger n’en manque pas : il collabore depuis peu avec le nouveau groupe d’enfants-gilles de Frameries (les Francs Toupets) en donnant le dimanche un atelier de dessin et de bricolage. Et puis il s’est associé au Comité des Amis du Parc de Frameries et espère voir prochainement ses idées naître dans le parc, comme, par exemple, l’ "arbre à musique"...

    Heureusement que son amour pour Eugies le retient fermement au sol. Autrement il y a bien longtemps que Roger se serait envolé…

    Nous vous proposerons prochainement une petite galerie des oeuvres de Roger. En attendant, si vous souhaitez le contacter: roger.beernaert@laposte.net