Sars: Christophe Blondiau prépare un deuxième volume de son "Journal de Guerre"

CHB.jpgL’an passé, Christophe Blondiau, sarois et professeur d’histoire au Lycée Provincial d’Enseignement Technique du Hainaut (ETH) à Saint-Ghislain, a édité un ouvrage documenté intitulé « Journal de Guerre » (cliquez ici pour + d’infos). Le deuxième volume étant en route, voici une interview de notre infatigable historien !

- Bonjour Christophe. Peux-tu nous rappeler quel était le sujet du livre que tu as publié l'an passé ?

Bonjour Stephen. « Journal de Guerre » est consacré au vécu des sarois et saroises qui subirent la violence extrême de la guerre pendant 4 jours de libération. Le temps psychologique remplace le temps chronologique à travers quelques anecdotes qui n'avaient jamais été écrites depuis septembre 1944. Il retrace également l'arrestation de mon grand-père Michel Blondiau par la Geheime Feldpolizei de Mons commandée par le sinistre et sadique Lieutenant Müler. Les tortures, les mauvais traitements avec ses compagnons d'infortune dans les nombreuses prisons en Allemagne, les camps de prisonniers politiques, son retour après 1.122 jours de captivité et sa longue convalescence.
- Il paraît que tu es en train de préparer un second volume. Peux-tu nous en faire l'esquisse ?

Dans le second recueil, il y aura encore quelques anecdotes émouvantes de septembre 1944, ainsi que la relation de la vie au quotidien pendant la guerre: le rationnement, le marché noir, la débrouille afin de pallier aux nombreuses restrictions, les jeux dangereux des enfants avec les munitions laissées après la bataille, le travail obligatoire en Allemagne, etc...

JDG.jpg- Quel message souhaites-tu faire passer à travers ces recherches et ces publications ?

Outre de faire œuvre de témoignage, mon but est également de faire prendre conscience aux lecteurs de la fragilité de notre démocratie au sein d'une Europe malade du nationalisme qui radicalise les peuples. Il suffit de se souvenir de juillet 2011 et l'horreur de la tuerie sur l'île d'Utoeya en Norvège. Le dernier discours du Président Mitterrand au Parlement européen était une mise en garde: "Le nationalisme, c'est la guerre".

- Mon petit doigt me dit que tu as un appel à faire passer…

Tout à fait ! Les personnes qui possèdent des documents, des photos, des témoignages peuvent se faire connaître via Blogsquetia ! : je suis à la recherche de documents, de témoignages… (envoyez vos infos sur stephenvincke@hotmail.com ou en commentaire de cet article).
- Quand peut-on espérer voir sortir ce nouveau volume ?

Recouper les sources, cherche des informations… Tout ça prend un temps fou… Il faudra patienter encore 2 ou 3 ans !

En attendant, le premier volume, Journal de Guerre, malgré son grand succès, n’est pas encore épuise. On peut encore se le procurer au centre culturel, à la bibliothèque communale, à la Ducasse Lambert (sars, dernier week-end d’août), aux Journées du Patrimoine et celles du souvenir en septembre…

- Merci Christophe de faire œuvre de mémoire, ainsi que d’avoir pris la peine de dialoguer sur Blogsquetia !

 C’est moi qui te remercie !

Les commentaires sont fermés.